12 Minutes de lecture

Les enjeux de l’User-Generated Content dans le cadre de la formation

Nous tenant à l’affût des dernières innovations dans le monde de la Edtech, nous avons observé, dans nos recherches, une pratique de plus en plus utilisée pour la formation en entreprise : l'User-Generated Content. L’User-Generated Content (UGC), ou contenu créé par les utilisateurs, est un principe qui encourage les collaborateurs d’une entreprise à créer leurs propres contenus éducatifs pour qu'ils puissent être réutilisés dans le cadre du plan de formation.  
 
Étonnamment, l’User-Generated Content est un terme qui est majoritairement cité dans le cadre de la publicité en ligne, un domaine qui semble, de premier abord, très éloigné de celui de la formation.  Cependant, une autre tendance forte dans l’industrie du Learning & Development est de se tourner vers d’autres pôles de l’entreprise, comme le marketing, pour y puiser des stratégies permettant de gérer la formation de manière plus opérationnelle.  
 
Nous avons voulu creuser un peu plus sur le sujet et nous vous livrons, dans cet article, les éléments qui nous ont paru les plus importants dans le cadre de ces recherches. 

 

Un groupe de collaborateurs crée du contenu vidéo

 

Pour prendre un peu de recul sur le sujet, nous allons tout d’abord revenir sur l’évolution de la fonction L&D et de sa place dans la stratégie de l’entreprise. Cela nous permettra de comprendre comment innover dans la formation en ligne, en s’inspirant d’autres domaines comme le marketing.  

 

L'évolution du Learning & Development

 

Une tendance forte que nous avons observée, lors de nos recherches sur l’innovation en L&D, est que ce secteur ne peut plus être considéré comme une entité isolée de l’entreprise. En effet, les projets de formation doivent être alignés à la stratégie globale et les professionnels L&D ont tout intérêt à collaborer et échanger avec les autres pôles de l’organisation.

 

User-generated content avec Rise Up

 

De fait, dans le rapport Linkedin sur la formation professionnelle publié en 2022, 74% des professionnels L&D interrogés conviennent que leur fonction est devenue plus transversale. Interrogés sur les compétences professionnelles à développer dans le futur, ces derniers ont identifié pas moins de 39 compétences, réparties dans 7 catégories qu’ils pensent être nécessaires dans l’exercice de leur fonction. En top trois, nous retrouvons l’analyse de données, l’utilisation de la technologie et la communication. Un élément que nous avons trouvé intéressant est que le marketing vient en deuxième place dans la catégorie enjeux business.  

 

Dans ce sens, Karson Morris, Skills Strategist chez Salesforce, voit une évolution éminemment interdisciplinaire de la fonction L&D où celle-ci emprunterait les bonnes pratiques issues d’autres domaines de l’entreprise, comme le marketing, pour offrir une expérience d’apprentissage de qualité aux employés.  

 

En effet, de considérer ses apprenants comme des clients et d’utiliser des techniques issues du marketing pour les attirer et les engager est une pratique qui est de plus en plus utilisée dans les départements de formation.  


À savoir, qu’ici, nous allons traiter du cas du contenu créé par les utilisateurs, mais on retrouve d’autres cas d’usage.  

 

Qu’est-ce que l’User-Generated Content ?  

 

User-Generated Content : la définition 

 

Pour vous donner une définition simple, il s’agit de l’ensemble du contenu conçu par les visiteurs d’un site, les consommateurs d’un produit ou service. Cela comprend bien sûr les contenus publiés sur les réseaux sociaux comme Instagram, TikTok ou encore YouTube.  

 

L’intérêt est d’obtenir un contenu authentique venant de personnes qui représentent la cible même de la marque en question. 

 

L’UGC dans la publicité en ligne  

 

Dans la publicité en ligne nous voyons de plus en plus de contenus qui sont publiés par les internautes au sujet d’un produit ou service qu’ils ont essayé et/ou adopté.   

Selon l’article « 5 bonnes raisons de préférer l'UGC » publié dans la revue de tendances l’ADN, les atouts principaux de cette pratique sont les suivants :  

 

  • Une notoriété propulsée : les marques sont mises en avant par les internautes.   
  • Des consommateurs rassurés : 92 % des clients expliquent avoir davantage confiance aux opinions publiées par une personne tierce car son discours n’a pas été dicté par la marque en question.  
  • Une optimisation constante de l’entreprise :  le contenu créé par les utilisateurs permet à l’entreprise d’avoir un retour pertinent et d’améliorer les services qu’elle propose en fonction de ces avis. En outre, cela permet aux entreprises de mieux connaître leur cible et de possiblement faire remonter des attentes particulières non envisagées jusqu’alors. 
  • Des économies réalisées sur la publicité : ce sont les utilisateurs qui décident de publier du contenu de leur propre gré, sans rémunération venant de la part de la marque à laquelle ils font référence.  
  • Une stratégie SEO renforcée : quand les clients notent le nom des produits, entreprises ou services, cela nourrit le référencement naturel de la marque, entreprise ou produit en question.  

 

Comment intégrer le User-Generated Content à la formation ? 

 
Selon l’article sur le User-Generated Content par la plateforme Training Industry, cette méthode d’apprentissage existe depuis la nuit des temps car elle consiste à partager ses connaissances personnelles, sur un sujet, avec ses pairs.  

 

Dans le cadre de l’entreprise, le contenu généré par les utilisateurs était traditionnellement associé à l’apprentissage informel mais aujourd’hui les départements L&D réalisent qu’ils ont tout avantage à formaliser cette pratique afin d’engager les collaborateurs mais aussi de mettre en valeur leurs connaissances. 

 

Une femme crée du contenu en utilisant son smartphone

 

Aujourd’hui, la prolifération des technologies de communication a radicalement transformé à la fois la diffusion du contenu généré par les utilisateurs et l'importance de ces savoirs pour les organisations. Les entreprises peuvent ainsi exploiter les connaissances, l'expérience et les idées des employés et des clients pour créer des contenus engageants et contextualisés.  

 

Les avantages du User-Generated Content 

 

Actuellement, les avantages du User-Generated Content au sein de la formation, donc créé par les collaborateurs, qui ressortent le plus sont les suivants :  

 

  • Des économies réalisées sur le coût de la formation : soucieux de leurs budgets, les départements L&D se tournent vers l’UGC pour réduire leur dépendance à l'égard de la formation formelle, dispensée par un instructeur externe.  
  • La résonnance des contenus avec la stratégie d’entreprise : la réalisation interne des contenus de formation permet de capitaliser sur les savoirs des experts métiers évoluant dans le contexte même où ils seront appliqués par les apprenants. Cela permet aussi de valoriser l’expertise de chacun tout en limitant la perte de savoirs rares lorsqu’un collaborateur quitte l’entreprise. 
  • Booster l'engagement des collaborateurs : en exploitant les compétences professionnelles des employés, vous valorisez leurs connaissances et favorisez les échanges entre pairs, un des piliers les plus performants de la formation en entreprise. 

 

Finalement, nous ne sommes qu’aux prémices de l’UGC en formation mais si nous étudions plus en détail l’User-Generated Content en marketing, il est probable que cette pratique apporte des bénéfices comme celui de permettre de mieux cerner les attentes et besoins en formation des apprenants.  

 

Les inconvénients du User-Generated Content   

 

Deux inconvénients majeurs remontent concernant l’User-Generated Content en formation. Ils sont avant tout liés au fait que les collaborateurs ou expert-métiers ne sont généralement pas des professionnels du Learning & Development.  

 

Il est ainsi nécessaire de les guider dans cette démarche pour que cela ne devienne pas une contrainte en plus et de les encadrer pour éviter la diffusion d’informations inadéquates qui pourraient nuire au message de l’entreprise :  

 

  • La fiabilité des contenus : dans un contexte professionnel, il est important de s’assurer de l'exactitude du contenu délivré et que ce dernier soit bien aligné à la vision globale de l’entreprise. En effet, le contenu généré par les utilisateurs doit être revu par des experts avant leur publication afin que les autres utilisateurs puissent s'y fier. 

 

  • La charge de travail pour le collaborateur : en tant que professionnels de la formation, nous savons qu’il est parfois difficile de structurer l’information et qu’elle soit compréhensible pour nos apprenants. Le temps des collaborateurs étant précieux, il est important de leur donner les outils nécessaires pour garantir que la création des contenus sera pour eux une expérience enrichissante et non une contrainte s’ajoutant à leur liste de tâches.  
     
  • Maintenir la cohérence de l’approche pédagogique : le User Generated Content est une typologie de contenu à part entière, avec des codes, inspirés des réseaux sociaux, qui lui sont propres, comme nous l’avons évoqué plus haut. Cependant, dans un contexte professionnel il est nécessaire de définir le cadre et les objectifs de la formation crée. Pour cela, il s’agit de mettre en lien les collaborateurs et les concepteurs pédagogiques pour s’assurer de la pertinence et de la réussite du contenu de formation créé. 

L’User-Generated Content intégrée dans la formation avec Rise Up 

 

Finalement, forts de ces enseignements, nous avons décidé de créer, chez Rise Up, un attribut apprenant-auteur permettant aux collaborateurs de créer facilement des contenus de formation qui pourront ensuite être partagés avec leurs pairs. Pour garantir un encadrement des contenus diffusés, nous avons intégré une option de vérification préalable avant publication du contenu par les administrateurs.  
 User-generated content avec Rise Up