6 Minutes de lecture

Mesurez l’efficacité de vos formations sur un LMS

03 mai 2021

Vous disposez d’une plateforme LMS ? Après le déploiement de votre plan de formation, n’oubliez pas d’en analyser les résultats ! Évaluer votre dispositif de formation est en effet essentiel pour vous assurer qu’il répond bien aux attentes à la fois des apprenants et des dirigeants de l’entreprise.

Trouvez votre LMS idéal grâce à nos 10 critères

 

Le LMS constitue l’outil idéal pour mener à bien cette mission. En effet, un Learning Management System fournit de nombreuses données permettant de mesurer l’efficacité des formations.

 

Comment mesurer l'efficacité de vos formations sur un LMS ?

 

Rise Up vous dévoile les indicateurs indispensables à suivre ! 

 

Pourquoi devriez-vous mesurer l’efficacité de vos formations ? 

 

Que l’entreprise mette en place des dispositifs en blended learning, une formation en ligne ou des formations classiques en présentiel, il est essentiel d’analyser les résultats de la stratégie adoptée. Et cela pour deux raisons.

D’une part, le responsable de la formation et/ou les managers ont des comptes à rendre à leur hiérarchie et aux dirigeants de la société : à eux de prouver que le budget investi dans l’offre de formations a été rentabilisé. De même, ils devront montrer que les objectifs pédagogiques fixés au préalable ont bien été atteints. 

D’autre part, évaluer son dispositif de formation est nécessaire pour engager des actions d’amélioration et mettre en place des correctifs. Pour être efficaces, les enseignements doivent être en tout temps adaptés aux objectifs de l’entreprise ainsi qu’aux attentes et aux besoins des apprenants. Or, ces besoins changent au gré de l’évolution de leur métier et des méthodes de travail. Classe virtuelle, module e-learning ou sessions en présentiel : tous les contenus de formation doivent ainsi faire l’objet d’une analyse fine.  

 

Le modèle de Kirkpatrick

 

L’une des méthodes repose sur le modèle de Kirkpatrick. Il s’agit d’une technique d’évaluation mise au point dès les années 50 par le docteur Kirkpatrick et qui reste une référence encore aujourd’hui. Son modèle s’appuie sur 4 composantes qui permettent, ensemble, d’évaluer votre dispositif : 

  • la satisfaction des apprenants ;
  • ce qu’ils ont retiré de la formation : compétences développées et connaissances assimilées ;
  • l’application de ces nouveaux acquis dans le travail ;
  • l’atteinte des objectifs préalablement définis, notamment en termes économiques (par exemple, une formation sur les techniques de vente a-t-elle effectivement débouché sur la signature de plus de contrats ?). 

Première étape pour déterminer si un programme de formation a été efficace ou non : analyser la satisfaction des collaborateurs qui l’ont suivi. Ce critère est essentiel : un salarié déçu de sa formation digitale ou de ses sessions en présentiel en retirera forcément beaucoup moins de bénéfices une fois de retour au travail qu’un employé pleinement satisfait des apprentissages transmis par son formateur.

Une plateforme LMS facilite cette analyse : il suffit de soumettre aux apprenants un questionnaire en fin de formation à remplir en ligne.    

Deuxième étape nécessaire pour évaluer le dispositif de formation : comprendre ce que les collaborateurs ont réellement retiré du plan de formation mis en place. Le responsable de la formation doit pouvoir répondre à la question : quel est le niveau de compétences et de connaissances des collaborateurs à l’issue de leur parcours ? Pour cela, l’idéal est de contrôler le niveau des salariés avant la formation puis une nouvelle fois à la fin du programme. Il suffit alors de comparer les scores obtenus. Le LMS est là aussi d’une grande aide puisque un système d’évaluation peut aisément être intégré au parcours de chaque apprenant. 

Troisième étape clé : la transposition des compétences nouvellement acquises dans l’emploi occupé. Il s’agit ici de mesurer concrètement l’impact de l’offre de formation dans le travail quotidien du collaborateur. Le développement des compétences a-t-il une application réelle dans son travail ? Le manager joue ici un rôle primordial car il pourra comparer les performances du collaborateur avant et après sa formation à distance ou en présentiel. 

Quatrième et dernière étape du modèle de Kirkpatrick : déterminer si les objectifs finaux sont atteints ou non. Ce critère combine deux facteurs : 

  • la mesure des retombées du plan de formation, qu’elles soient d’ordre économiques (accroissement des ventes par exemple) ou encore liées à la productivité de l’employé ;
  • le rapport coût/bénéfice de la formation. 


Mesurer la performance de vos formations : les indicateurs de votre LMS à suivre

 

Le Learning Management System est un système de gestion de la formation particulièrement efficace pour étudier les retombées des actions engagées.

Une plateforme LMS permet non seulement de recueillir des statistiques utiles dans le cadre du modèle de Kirkpatrick mais aussi d’étudier d’autres critères, plus spécifiques au digital, désormais essentiels pour évaluer un dispositif de formation. 

 

Le taux de complétion


Le
taux de complétion correspond au pourcentage d'apprenants qui termine une formation après l’avoir commencée. C’est en quelque sorte le taux de conversion de la formation : plus il est élevé, plus on peut en déduire que l’action menée a été un succès, puisqu’une grande partie des collaborateurs est allée jusqu’au bout. 

Cet indicateur à lui seul ne suffit toutefois pas pour mesurer l’efficacité des formations. 

comment évaluer les formations sur un lms ?

 

Les évaluations


Il convient également d’analyser les résultats obtenus par les salariés.
Faire le point sur les connaissances acquises et le développement des compétences depuis le début de leur parcours est indispensable pour juger de l’efficacité d’une offre de formation.

Grâce à un LMS tel que Rise Up, il est aisé de mettre en place un système d’évaluation pertinent pour chaque formation, comprenant des questions permettant d’analyser l’ensemble des performances des salariés, comme la compréhension de nouvelles notions et la capacité à les mettre en pratique dans le cadre professionnel. 

 

Les feedbacks des apprenants


Des données précieuses sont fournies par les apprenants eux-mêmes.
Ont-ils apprécié la formation ? L’ont-ils bien comprise ou, au contraire, restent-ils perplexes à la fin de leur parcours ? Disposaient-ils des ressources adéquates pour tirer pleinement partie de l’enseignement donné ? Il ne faut pas avoir peur de leur poser ces questions ! D’autant que là aussi, il est possible de recueillir ces informations directement sur la plateforme LMS via un sondage, tout en préservant l’anonymat des collaborateurs concernés. 

 

Le ROI


ROI signifie Return On Investment en anglais, soit “retour sur investissement”. L’enjeu principal d’une formation est bien là : s’assurer que le budget alloué au programme de formation a permis à l’entreprise d’améliorer ses résultats. En d’autres termes, analyser le ROI revient à déterminer si les retombées de l’action de formation justifient l’investissement financier consenti. 

Les équipes ont-elles réellement progressé ? L’activité commerciale a-t-elle augmenté ? Les actions marketing sont-elles plus efficaces ? Autant de questions auxquelles il faudra répondre, en fonction du type de collaborateurs visé par le plan de formation et des objectifs de ce dernier. Si les réponses sont négatives, il conviendra selon toute vraisemblance de revoir la stratégie de formation mise en place initialement… 

New call-to-action

Rise Up Team

Écrit par Rise Up Team