6 Minutes de lecture

LMS : Les 5 règles d’or d’une formation digitale réussie

24 février 2021

Vous souhaitez mettre en place une formation e-learning sur votre plateforme LMS ? La formation à distance est une excellente solution pour favoriser la montée en compétences de vos collaborateurs. Reste à savoir comment s’y prendre ! Rise Up vous dévoile les 5 règles d’or pour concevoir une formation digitale efficace ! 

Trouvez votre LMS idéal grâce à nos 10 critères

 

LMS et formation à distance : de quoi parle-t-on exactement ? 

 

Comment créer une formation digitale de qualité sur un LMS ?

 

Un LMS, ou Learning Management System, est un logiciel qui permet à toute organisation de créer, d’organiser et de gérer administrativement son dispositif de formation. Il s’agit d’une plateforme « tout-en-un » qui offre en outre la possibilité de construire des parcours de formation personnalisés et de suivre l’évolution de chaque apprenant. Il devient primordial pour une entreprise de se doter d’une plateforme LMS lorsqu’elle souhaite proposer une formation à distance à ses collaborateurs. 

Cette dernière, à l’opposé d’une formation en présentiel, s’affranchit des distances puisque chaque apprenant, dès lors qu’il a accès à une connexion internet, suit la session directement sur son écran d’ordinateur. Le digital learning intègre plusieurs formats d’apprentissage, comme les modules e-learning (cours sous forme de vidéos) et les classes virtuelles. 

La formation digitale a connu un véritable essor durant la crise sanitaire. Les confinements et mesures de restriction ont en effet souvent obligé les organisations à digitaliser rapidement les actions de formation qu’elles avaient initialement prévues en présentiel. Tout le défi réside dans un passage réussi vers le digital. Objectif : proposer une formation à distance efficace afin d’assurer la montée en compétences des collaborateurs

Voici le mode d’emploi !

 

Règle d’or n°1 d’une formation digitale réussie : prendre son temps

 

En premier lieu, il convient de résister à la tentation d’aller trop vite ! Une formation digitale n’est pas un simple fichier PowerPoint que l’on met en ligne ! C’est une modalité d’enseignement riche, dont il faut maîtriser les codes, connaître les écueils mais aussi les nombreux atouts. Au cœur de la formation à distance : l’engagement de l’apprenant, qui peut bien vite couper son écran si les modalités d’apprentissage ne lui conviennent pas. 

Il est donc essentiel de prendre suffisamment de temps en amont afin de :

  • réfléchir aux besoins formation des collaborateurs ;
  • définir les objectifs pédagogiques du dispositif e-learning ;
  • faire le point sur les ressources dont l’entreprise dispose (supports de formation existants) et d’évaluer la faisabilité de leur transposition au format digital. 


Règle d’or n°2 : choisir les outils et la plateforme LMS adaptés à son projet

 

Une formation digitale réussie nécessite ensuite de faire le choix d’une plateforme LMS adaptée à son entreprise et à ses apprenants. Il est judicieux de préparer un cahier des charges établissant vos besoins (par exemple : souhaitez-vous concevoir une formation de A à Z ou envisagez-vous d’utiliser des modules e-learning déjà créés ?). Ensuite, il convient d’étudier différents critères pour déterminer quelle est la meilleure solution LMS pour vous :

  • en premier lieu, le type de plateforme. Il peut s’agir d’une plateforme open-source (souvent gratuite), ou d’une plateforme propriétaire telle que Rise Up. Les avantages de cette dernière sont : l’installation rapide, des mises à jour régulières, la facilité d’utilisation et un accompagnement pour utiliser le logiciel de manière optimale ; 
  • en second lieu, les fonctionnalités proposées par les différents LMS. Parmi les plus importantes, citons : l’accès à un outil-auteur pour concevoir vos formations, la compatibilité de la plateforme avec vos fichiers externes pour exporter vos formations déjà conçues, la possibilité d’intégration à une plateforme d’entreprise et le social learning (l’accès aux formations depuis son smartphone).

 

L’entreprise doit également sélectionner les outils digitaux adéquats, notamment pour les classes virtuelles. Le contenu pédagogique envisagé mais aussi les spécificités de la formation digitale, à savoir l’impérative nécessité de créer des interactions avec les apprenants, vous guideront dans votre choix. Veillez également à choisir des outils faciles à prendre en main et bénéficiant d’un support technique. 

En conséquence, avant de vous lancer dans la formation digitale, il faudra déterminer une enveloppe budgétaire cohérente. Sachez toutefois que, si vous devez débourser une certaine somme au départ, l’investissement se rentabilise bien souvent sur le long terme.

 

Règle d’or n°3 : impliquer les bons acteurs de l’entreprise

 

Créer des dispositifs e-learning efficaces suppose de connaître parfaitement les besoins en formation des équipes. Les collaborateurs qui bénéficieront des modules de formation à distance ainsi que leurs managers doivent donc être impliqués dans la digitalisation. Ces acteurs, en première ligne, aideront le responsable de formation et le service des ressources humaines à définir les objectifs et les attentes de chacun. De plus, leur « feedback » est précieux pour repérer les points d’amélioration à apporter. 

 

quelles sont les règles à suivre pour réussir sa formation digitale

 

Règle d’or n°4 : dynamiser sa formation e-learning 

 

Dynamiser la formation à distance est crucial pour sa réussite ! Une plateforme LMS offre une grande liberté dans la conception des parcours de formation et dans le choix des formats d’apprentissage. Nous vous conseillons ainsi :

  • de varier les modalités pédagogiques en misant sur le blended learning. L’intérêt est de jouer sur les modes asynchrone / synchrone, c’est-à-dire d’associer des modules e-learning (accessibles à tout moment par l’apprenant depuis son LMS) à des sessions en présentiel, des classes virtuelles et des exercices réalisés en groupe ;
  • d’utiliser des contenus enrichis afin de favoriser les interactions et soutenir l’engagement des apprenants (vidéo, podcast, image, quiz…) ;
  • d’insuffler innovation et créativité à votre dispositif de formation, par exemple en utilisant le storytelling pour embarquer les apprenants dans une véritable histoire, le social learning pour intensifier les échanges et l’interaction, ou encore la gamification pour favoriser l’émulation entre les collaborateurs. 


Règle d’or n°5 : tester sa formation digitale

 

Votre formation digitale est prête ? Avant de la lancer et de la promouvoir auprès de vos salariés, il reste une dernière étape à franchir ! Il est en effet indispensable de tester votre formation e-learning sur un panel de participants avant de la proposer à l’ensemble des collaborateurs concernés. Cela permet de recueillir les observations des premiers utilisateurs, d’apporter les corrections nécessaires aux contenus pédagogiques (voire de revoir en profondeur certains modules) et de régler les éventuels petits bugs techniques. Une fois les ultimes retouches apportées, il ne vous reste plus qu’à déployer votre formation à distance ! 

New call-to-action

Rise Up Team

Écrit par Rise Up Team