14 Minutes de lecture

Tout savoir sur la LXP (Learning Experience Platform) !

14 septembre 2021

LXP : un sigle qui vous dit quelque chose mais que vous auriez bien du mal à définir ? Ou bien, vous avez quelques connaissances de base sur ce type de plateforme de formation en ligne et vous souhaitez approfondir votre expertise ? Peut-être encore votre entreprise s’est-elle déjà dotée d’une plateforme LXP, sans toutefois tirer pleinement parti de son potentiel ?

Nouveau call-to-action

Quelle que soit votre situation, cet article répondra à toutes vos questions portant sur la Learning Experience Platform. Des questions d’autant plus pertinentes qu’à l’heure actuelle, opter pour une plateforme LXP est l’idéal pour rendre son dispositif de formation plus efficace. Vous saurez bientôt tout sur ses fonctionnalités : social learning, mobile learning, adaptive learning notamment, et comprendrez comment la LXP booste l’engagement apprenant.

Rise Up vous dévoile également tous les avantages de cette solution de formation à distance pour votre organisation. Suivez le guide ! 

 

1. Qu’est-ce qu’une LXP ? 

 

a) Étymologie


LXP sont les initiales de termes anglais : Learning Experience Platform. Si l’on traduit mot à mot, cela donne : ”Plateforme d’Expérience d’Apprentissage”. En bon français, nous pourrions dire : plateforme d’apprentissage centrée sur l’expérience utilisateur. Ne confondez pas avec un autre type de plateforme très populaire dans le cadre de la formation professionnelle : le LMS, pour Learning Management System. Ce logiciel est de son côté centré sur la gestion de la formation, en facilitant l’administration, la mise en ligne des contenus pédagogiques et le pilotage général du dispositif de formation. 

 

b) LXP : définition


Alors, comment définir précisément la LXP ? Vous devez retenir qu’une plateforme LXP est orientée apprenant. Sa conception repose sur une ligne claire : proposer des modalités pédagogiques, des contenus et un apprentissage personnalisés, destinés à assurer une montée en compétences rapide des collaborateurs formés. Une petite révolution dans le monde de la formation à distance ! 

 

c) Les objectifs d’une plateforme LXP


La LXP est entièrement tournée vers l’optimisation de l’expérience apprenant. Pourquoi ? Tout simplement parce que la satisfaction des salariés est la clé d’une formation réussie. Un collaborateur motivé et stimulé tout au long de son parcours d’apprentissage aura bien plus de chances non seulement de le terminer mais aussi (et surtout) d’appliquer efficacement les compétences acquises dans le cadre de ses fonctions. 

Pour cela, la Learning Experience Platform mise sur une excellente UX (expérience utilisateur), autrement dit : une navigation fluide et intuitive lorsque l’apprenant se connecte à sa plateforme. L’ergonomie est particulièrement travaillée, tout comme les fonctionnalités. Parmi ces dernières, citons par exemple le mobile learning, qui ouvre la possibilité de suivre sa formation depuis son smartphone. Celui-ci est associé à des contenus courts (micro-learning), plus “digestes” que les ressources traditionnelles.  

De plus, le salarié bénéficie d’un accompagnement renforcé et d’un apprentissage individualisé. Pour cela, la LXP s’appuie sur l’intelligence artificielle. Cette technologie permet en effet de comprendre le comportement de l’apprenant sur la plateforme et donc de détecter ses préférences, pour lui proposer en retour ce qui lui convient le mieux. C’est ce qu’on appelle l’adaptive learning

Enfin, le collaborateur n’est plus seul, comme c’est souvent le cas avec l’e-learning classique, qui se contente généralement de fournir des cours sous forme de (longues) vidéos. Sur une LXP, les salariés sont regroupés dans des communautés d’apprenants, liés par les mêmes intérêts et objectifs. Cette interactivité se retrouve également dans les classes virtuelles, l’un des piliers du digital learning

featured-lxp

2. LXP : l’importance de l’interaction

 

On le voit, une plateforme LXP fait de l’interaction sociale une priorité. Et cela s’explique facilement… 

L’être humain a besoin d’autrui pour grandir, acquérir des savoir-faire indispensables à son épanouissement. Être sociable, l’homme apprend au contact de l’autre. Dès les années 1960, l’apprentissage social a fait l’objet de recherches qui se sont révélées riches d’enseignements. Le psychologue canadien Albert Bandura a notamment démontré qu’un individu gagnait de nouvelles compétences grâce à l’observation d’autrui : en regardant agir un tiers, l’individu tend ensuite, naturellement, à “modeler” son comportement sur celui-ci. 

La LXP s’approprie cette théorie en l’appliquant à la formation professionnelle et en y intégrant les usages modernes. Comment ? Tout simplement en recréant un environnement social propice à l’émulation. C’est le rôle de l’espace communautaire. L’idée est de reprendre le modèle des réseaux sociaux : l’apprenant, depuis son smartphone, se connecte à tout moment et en tout lieu avec ses pairs, échange, partage et commente des publications en lien avec les savoirs qu’il doit assimiler. 

 

3. LXP : comment placer l’apprenant au centre ? 

 

Vous l’avez compris : placer l’apprenant au centre de toute action de formation, c’est la raison d’être d’une Learning Experience Platform. Et de la qualité de ses interactions avec la plateforme dépend la réussite de sa formation. Alors comment, concrètement, pouvez-vous améliorer l’expérience apprenant à l’aide d’une LXP ? 

 

a) Opter pour le blended learning


Tout d’abord, appuyez-vous sur des dispositifs de formation hybrides, qui permettent aux apprenants de bénéficier de méthodes d’apprentissage variées. On parle de blended learning. Il s’agit de mixer formation à distance et en présentiel. Le collaborateur profite alors d’une expérience de formation augmentée, puisqu’il jouit des avantages des deux formules. 

Le présentiel pose les jalons essentiels d’un parcours de formation, en fournissant un cadre, une structure, alors que la formation en ligne autorise une liberté et une autonomie plus grandes de l’apprenant. Les sessions en salle facilitent également la mise en application pratique des savoirs. Des savoirs qui peuvent être acquis en ligne via des modules e-learning. De plus, il est facile pour le collaborateur de prolonger un travail de groupe réalisé en présentiel en laissant un feedback en ligne ou en discutant sur le forum de la plateforme LXP. On voit bien ici la complémentarité entre présentiel et distanciel.  

 

b) Repenser les contenus


Pensez également à soigner les contenus pédagogiques. Ils doivent être mûrement réfléchis pour offrir une expérience optimale aux apprenants. Optez pour la diversité et l’interactivité afin de rendre l’apprentissage plus attrayant et dynamique. Variez les formats : vidéos, infographies, audios… Rien de plus simple sur une Learning Experience Platform ! 

 

c) Miser sur le tutorat


La présence d’un tuteur accroît le taux de participation à une formation, en permettant d’en éviter le principal écueil : la solitude, qui débouche trop souvent sur un décrochage de l’apprenant. En tant que référent, le tuteur accompagne le collaborateur tout au long de son parcours, que ce dernier soit hybride ou non. Le salarié a la possibilité de communiquer avec lui quand il le souhaite via une messagerie instantanée ou un chat disponibles sur la LXP.

 

4. La LXP pour booster l’engagement des apprenants ! 

 

En misant sur l’interaction sociale d’une part, en améliorant l’expérience de formation via le blended learning, le choix de contenus pertinents et le tutorat d’autre part, la LXP renforce l’engagement apprenant. D’autres fonctionnalités proposées par ce type de plateforme ont le même objectif : social learning, adaptive learning et mobile learning.

Avec le social learning, le salarié n’est plus passif derrière un écran d’ordinateur, comme dans l’e-learning classique. Il devient actif ; on passe d’un schéma vertical à un schéma horizontal car le collaborateur participe à la diffusion des savoirs et se retrouve au centre d’une communauté d’apprentissage, réunissant ses pairs mais aussi son formateur. Une émulation positive se crée entre tous les membres, qui montent en compétences ensemble. 

Grâce à l’adaptive learning, l’apprenant choisit lui-même les contenus pédagogiques puisque la plateforme, comme nous l’avons vu, lui propose automatiquement toute une palette de contenus individualisés, répondant à ses besoins et à ses préférences d’apprentissage.

Enfin, la souplesse et la praticité d’une plateforme LXP conduit à améliorer l’engagement apprenant : avec le mobile learning, le salarié choisit quand il apprend, et où ! Il se connecte à sa plateforme depuis son mobile et sa tablette - même hors connexion - et accède à sa formation en ligne. 

La LXP dispose donc d’un éventail d’outils dont le collaborateur tire le plus grand bénéfice, avec en ligne de mire l’amélioration de ses performances professionnelles. 

Nouveau call-to-action

5. LMS et LXP : quelles différences ? 

 

a) Plateforme de gestion vs plateforme centrée apprenant


Cela doit vous sembler désormais clair : avec la LXP, l’apprenant devient acteur de son apprentissage. Et c’est là une différence clé avec le LMS. Alors que la plateforme LXP place l’apprenant au centre, le LMS se tourne en priorité vers les autres parties prenantes de la formation : administrateur, responsable de la formation et formateur. 

Depuis une plateforme LMS, il est par exemple possible en quelques clics de gérer les inscriptions à des sessions de formation, de réserver des salles pour les sessions en présentiel, de générer les documents légaux ou encore d’assurer un suivi global des actions de formation. 

 

b) Des contenus aux objectifs divergents


Quant aux ressources, là où la LXP propose beaucoup de micros-contenus, le LMS mise surtout sur des modules e-learning

Sur une LXP, les séquences d’apprentissage ou de consolidation des acquis sont courtes. Elles ne durent que quelques minutes ! L’apprenant visionne une brève vidéo, lit un article de blog ou écoute un podcast par exemple. La Learning Experience Platform permet en outre de mettre en pratique ses nouveaux savoirs en favorisant l’interactivité via des travaux collaboratifs en ligne. Enfin, elle propose des contenus individualisés et évolutifs. 

Sur une plateforme LMS, le collaborateur a accès à des modules e-learning sous forme de cours complets, souvent au format vidéo, qui nécessitent une disponibilité plus longue. C’est une bonne option pour acquérir les “fondations” d’un savoir et toute la partie théorique venant sous-tendre l’apprentissage de nouvelles compétences.  

 

c) Apprentissage en solo ou au sein d’une communauté


Nous arrivons là à une autre différence majeure entre LMS et LXP : dans le premier cas, l’apprenant est seul derrière son écran. Dans le deuxième cas, il fait au contraire partie d’une communauté

La LXP apparaît ainsi parfaitement adaptée aux usages modernes : elle favorise l’interconnexion entre les personnes en cours de formation tout en proposant des solutions de formation individuelles. L’apprentissage se veut flexible et fluide. 

Alors, dans le match “LMS vs LXP”, qui sort gagnant ? Eh bien aucun des deux ! En effet, ces types de plateformes apparaissent au final comme complémentaires. Certains types de solutions, comme Rise Up, proposent même une plateforme unique combinant LXP et LMS. 

lxp-definition (4)

 

6. Les avantages de la LXP pour l’entreprise

 

Élargissons maintenant le cadre : au-delà des avantages pour le collaborateur, qu’apporte une LXP à votre entreprise ? Quelles bénéfices peut-elle en attendre ? 

 

a) Gagner du temps


Ce type de plateforme conduit en premier lieu à un gain de temps substantiel pour votre organisation, surtout si vous optez pour un logiciel hybride LMS / LXP. En effet, vous bénéficierez d’une facilité de gestion de la formation inégalée ! Des inscriptions jusqu’à l’analyse des résultats de votre dispositif, en passant par l’émargement électronique et l’édition des attestations : l’administrateur manage l’ensemble des actions de formation à partir de la même plateforme, en naviguant aisément d’une fonctionnalité à l’autre. De plus, il peut automatiser de nombreuses tâches

 

b) Créer facilement des parcours de formation personnalisés


Par ailleurs, créer des parcours de formation personnalisés devient beaucoup plus facile. Vous le savez désormais : une LXP est capable de proposer à chaque salarié des modules de formation ainsi que des modalités pédagogiques propres à satisfaire ses besoins et ses préférences d’apprentissage. De plus, ces ressources évoluent au gré du comportement de l'utilisateur sur la plateforme, pour épouser parfaitement, à tout moment, ses besoins.

Pour l’entreprise, le bénéfice est clair : en n’apprenant que des savoir-faire qui leur sont directement utiles, les collaborateurs reviennent à leur poste de travail en étant prêts à déployer leurs nouvelles compétences. C’est ainsi l’ensemble des employés formés qui gagnent en efficacité. Pour votre organisation, cela signifie de meilleurs résultats et la possibilité de s’adapter rapidement aux évolutions du marché. 

 

c) Des contenus enrichis par toutes les parties prenantes


Sur une LXP, l’apprenant lui-même participe à la curation de contenus. En d’autres termes, il sélectionne sur le web des informations pertinentes au regard de la formation suivie, puis les partage dans l’espace communautaire. Ses pairs font de même, ainsi que toute personne en lien avec la formation : manager d’équipe, formateur bien entendu, responsable de formation… Ces interactions amènent une émulation saine entre les salariés et, par conséquent, une montée en compétences globale qui, en bout de chaîne, conduit à de meilleures performances de l’entreprise. 

 

7. Quelles modalités d’apprentissage sur une LXP ? 

 

Vous savez maintenant en quoi une LXP peut aider à la fois le collaborateur et l’entreprise à améliorer leurs résultats. Pour terminer, voici une synthèse des modalités d’apprentissage proposées par une plateforme LXP. 

 

a) Le social learning, ou apprentissage social


Le social learning correspond à l’apprentissage entre pairs. L’enseignement n’est plus vertical (du formateur vers l’élève) mais horizontal : chacun apporte sa pierre à l’édification des connaissances. Comment ? Grâce à la formation de groupes d’apprenants ayant les mêmes intérêts, qui peuvent se retrouver et partager de nombreuses ressources dans un espace communautaire dédié. Celui-ci est complété d’une messagerie et d’un chat pour faciliter les échanges. Le principe est directement repris des réseaux sociaux. 

 

b) Le mobile learning, ou apprentissage sur mobile


Le mobile learning est la suite logique du social learning : depuis son smartphone, le collaborateur se connecte à la LXP et interagit avec les autres apprenants, comme il le ferait sur Facebook ou Twitter. Le partage de micro-contenus favorise la rétention des savoirs entre deux sessions de formation plus poussées. 

L’apprentissage sur mobile, c’est aussi une connexion à la plateforme même hors ligne. Ainsi, le salarié a tout le loisir de suivre sa formation d’où il veut, quand il veut. Une flexibilité plébiscitée par les employés, qui ont l’opportunité d’intégrer leur formation au mieux dans leur agenda. 

 

c) L’adaptive learning ou apprentissage adaptatif


Véritable révolution proposée par la LXP, dont on a beaucoup parlé dans cet article : l’adaptive learning. L’association de l’intelligence artificielle et de la data conduit à proposer à chaque personne formée un parcours, des contenus et des méthodes d’apprentissage individualisés, qui évoluent au fil de l’analyse de son comportement sur la plateforme. Son profil, ses compétences actuelles, son type de poste et ses objectifs sont, bien sûr, également pris en compte. 

 

d) L’interactive learning ou apprentissage interactif


L'interactive learning est au cœur du concept d’une LXP. Il est présent dans l'apprentissage social mais aussi dans les classes virtuelles, qui recréent des conditions propices aux interactions entre collaborateurs et formateur, ainsi qu’entre apprenants eux-mêmes. Grâce aux outils de communication digitaux, il devient possible de travailler en groupe, de poser des questions en direct, de répondre à un quiz interactif, tout en restant derrière son écran. 

 

e) La gamification ou apprentissage ludique


L’idée est ici de faire naître un esprit de compétition chez les apprenants, afin de les pousser à apprendre et à monter en compétences. En jalonnant leur parcours de récompenses et badges à gagner, leur motivation et leur réussite augmentent. 

La gamification correspond aussi au serious game, ou  “jeu sérieux”. Il s’agit alors de mettre en pratique ses connaissances via des simulations sur support digital, reproduisant un scénario réel. 

 

f) Le blended learning ou apprentissage mixte 


Vous vous en souvenez : le blended learning offre une grande flexibilité à votre entreprise car il associe sessions en présentiel et formation en ligne. L’apprenant dispose donc des avantages des deux solutions, un vrai booster de réussite ! En plus de la palette d’outils digitaux dont il dispose sur une LXP, le collaborateur bénéficie aussi des atouts du présentiel : il tisse des liens plus forts avec ses pairs, peut interroger à loisir son formateur et participer à de nombreuses activités de groupe. 

Nouveau call-to-action

Voilà, vous savez désormais tout sur la plateforme LXP !

Thématiques: LXP

Rise Up Team

Écrit par Rise Up Team

Qu'est-ce qu'un LMS?
  • Un LMS ou Learning Management System est une plateforme de formation en ligne qui permet de centraliser et d’organiser les activités de formation de manière automatique.
  • A qui s'adresse le LMS ? Il s'adresse à tout type d'entreprise, organisme de formation ou école.
  • Quels sont les avantages d'un LMS ? Administration simplifiée, optimisation des coûts, flexibilité, meilleure performance de la formation, engagement plus fort des apprenants.

    Plus d'infos ici : Qu'est-ce qu'un LMS ?

 

 

Comment choisir son LMS ?
  1. Avez-vous besoin d'un LMS ?
  2. Avez-vos besoin d'un outil-auteur ?
  3. Le coût du LMS
  4. Quid de l'intégration du LMS à une autre plateforme
  5. Le LMS est-il compatible avec les appareils mobiles ?
  6. Votre éditeur propose t-il un accompagnement ?

Toutes les explications dans notre guide.