6 Minutes de lecture

LMS : les 5 modalités d’apprentissage préférées des apprenants

19 avril 2021

Pour une entreprise ou un organisme de formation, le LMS (Learning Management System) est l’outil idéal pour diversifier et mixer les modalités d’apprentissage.

Trouvez votre LMS idéal grâce à nos 10 critères

Parmi elles, 5 sont particulièrement plébiscitées par les apprenants : le blended learning, le mobile learning, le social learning, l’adaptive learning et le serious game. Rise Up décrypte pour vous chacun de ces formats pédagogiques, indissociables d’une tendance forte de la formation professionnelle : le digital learning

 

comment engager les apprenants sur un lms ?

 

Qu’est-ce qu’une modalité d’apprentissage ? 

 

Une modalité d’apprentissage regroupe les éléments pédagogiques (type d’activités, supports, ressources) choisis pour inculquer un savoir ou des compétences. En d’autres termes, il s’agit de la manière dont le formateur transmet son enseignement aux apprenants. 

 

Le contexte : le boom du digital learning

 

À l'heure actuelle, le digital learning, ou formation en ligne, est en pleine expansion. Le développement du télétravail, l’affranchissement des distances, la plus grande mobilité et l’autonomie croissante des salariés expliquent l’explosion des formations en e-learning.

L’apprenant peut, quel que soit le lieu où il se trouve (dès lors qu’il a accès à une connexion internet), suivre sa formation via une plateforme d’apprentissage en ligne. LMS et e-learning constituent donc le combo parfait pour les salariés, qui apprennent à leur rythme sans avoir besoin de se déplacer.

 

Des modalités pédagogiques digitales toujours plus innovantes

 

En conséquence, plusieurs modalités pédagogiques spécifiques à la formation online ont rapidement émergé. Parmi elles, certaines sont déjà des “classiques” des plateformes LMS, comme le module e-learning et la classe virtuelle, qui s’ajoutent aux formations en présentiel. 

En réponse à la fois aux nouvelles attentes des collaborateurs et aux innovations technologiques, d’autres formats pédagogiques apparaissent. Un Learning Management System tel que Rise Up propose ainsi les solutions pédagogiques suivantes : 

  • blended learning ;
  • mobile learning ; 
  • social learning ; 
  • adaptive learning ; 
  • gamification.  

Leur principal atout : l’engagement de l’apprenant est véritablement boosté, optimisant l’efficacité de la formation suivie. 

 

Le blended learning : solution hybride
mêlant formation online et à distance

 

Le blended learning fait partie des formats pédagogiques très appréciés par les apprenants en raison de sa souplesse et de la pluralité des méthodes d’enseignement apportées. Cette solution offre un apprentissage mixte permettant de cumuler les avantages du distanciel et du présentiel.

Organiser sur un LMS un parcours de formation individualisé en blended learning est très facile. En effet, à partir de la même interface, il est possible à la fois :

  • de créer ou d’importer toutes les ressources pédagogiques digitalisées et de les mettre à disposition de l’apprenant ;
  • de réserver des salles pour les sessions en présentiel grâce à un calendrier synchronisé, mais aussi de gérer les convocations et l’émargement électronique.

 

Le mobile learning : se former d’où on veut, quand on veut

 

Le mobile learning permet à l’apprenant de s’affranchir des barrières géographique, temporelle et même technologique. En effet, il peut se connecter à sa plateforme de formation depuis sa tablette ou son smartphone où qu’il se trouve, même hors connexion, grâce à une application mobile. 

De plus, l’interface du LMS est conçue pour s’ajuster automatiquement à la taille d’écran du terminal utilisé par le collaborateur (on parle de responsive design). Ainsi, il lui est tout à fait possible de suivre un module e-learning, une classe virtuelle ou de répondre à un quiz via son smartphone. 

Le Learning Management System s’adapte de la sorte à l’emploi du temps et au mode de vie de chaque collaborateur en cours de formation. 

 

Le social learning, où l’apprentissage en communauté

 

Au coeur des innovations pédagogiques actuelles : le social learning, ou apprentissage social. De plus en plus de LMS font désormais la part belle à ce type de formats pédagogiques. De quoi s’agit-il exactement ? 

La philosophie est de passer d’un apprentissage “en solo” à un apprentissage en communauté. L’administrateur d’un LMS peut par exemple intégrer un salarié à un ou plusieurs groupes d’apprenants partageant les mêmes objectifs que lui.

Grâce aux outils disponibles sur la plateforme (forums, chats, fonctionnalités de partage de documents et de commentaires, comme sur les réseaux sociaux), ils communiquent et travaillent ensemble. 

L’intérêt est réel : les échanges entre collègues sont renforcés, créant des liens et une émulation entre les apprenants. Le social learning entretient la motivation des collaborateurs et les incite à être plus actif dans leur apprentissage. 

pourquoi mettre en place du social learning ?

 

L’adaptive learning : une formation
évolutive au gré des préférences de l’apprenant

 

Propulsé par les technologies d’intelligence artificielle, l’adaptive learning se caractérise par la personnalisation de l’expérience d’apprentissage. L’offre de formation évolue selon le comportement de l’apprenant sur la plateforme LMS.

En fonction notamment de son profil et de son historique d’apprentissage, la plateforme e-learning lui fera des suggestions de contenus personnalisées. Résultat : le salarié accède automatiquement à des ressources et à des activités pédagogiques pertinentes au regard de ses attentes, ce qui va maximiser ses chances de réussite. 

Le Learning Management System, grâce à l’ensemble des données qu’il recueille lorsqu’un collaborateur se connecte, est ainsi capable d’analyser les besoins uniques de chaque utilisateur. En ce sens, le LMS se rapproche de plus en plus de la LXP (Learning Experience Platform). C’est par exemple le cas de la solution Rise Up, qui offre à chaque apprenant un dashboard personnalisé et intuitif.

 

Le serious game, ou la pédagogie par le jeu

 

Le “jeu sérieux” est de plus en plus souvent intégré aux modalités pédagogiques dans le cadre de la formation professionnelle. Ici, le ludique est mis au service d’un apprentissage concret : le collaborateur s’immerge dans une situation reprise du réel.

Par exemple, il est confronté à un client qui vient faire une réclamation, il doit gérer les stocks d’un magasin, il reçoit un candidat en entretien, etc. Le scénario déployé permet de préparer le salarié à agir dans des contextes de travail qu’il connaîtra une fois la formation terminée.

Issu de l’univers informatique et du jeu vidéo, le serious game s’applique facilement aux sessions de formation en présentiel. Les points forts de ce format sont de capter l’attention de l’apprenant, de mobiliser ses ressources et de le stimuler. De plus, la gamification peut être poussée plus loin avec l’organisation de défis par équipe et l’introduction d’un classement. 

Intégrer une compétition saine entre apprenants est par ailleurs tout à fait possible directement sur un LMS. La plateforme e-learning peut en effet intégrer des challenges et des récompenses tout au long du parcours de l’apprenant. 

New call-to-action

Rise Up Team

Écrit par Rise Up Team