<img alt="" src="https://secure.insightfulcloudintuition.com/267802.png" style="display:none;">

9 Minutes de lecture

Comment le leadership permet-il d’améliorer le travail en équipe ?

Optimiser les résultats d’une entreprise, améliorer sa compétitivité, mais aussi assurer le bien-être de ses salariés passe par la performance collective, donc par le travail en équipe. C’est dans ce cadre que le leadership révèle tout son potentiel. En effet, un leader facilite la constitution d’une équipe pertinente, amène les collaborateurs à créer des liens, stimule la créativité, favorise la cohésion et pousse chacun à donner le meilleur de lui-même.

 

À noter que le terme “travail collaboratif”, lié en grande partie au développement des outils de communication à distance, se démocratise et se place désormais au côté de “travail d’équipe”.

 

Rise Up revient sur les notions de leadership et de travail en équipe, et vous révèle en quoi ce binôme conduit à maximiser les performances des organisations. 

 

Business case Decathlon Accélérez la montée en compétences de vos collaborateurs

 

Qu’est-ce qu’un leader ?

 

Un leader attire une audience qui se reconnaît en lui. Le leadership s’associe au charisme, à une forte capacité à “embarquer” et convaincre un public, constitué de collègues, de partenaires ou même de clients. Ses idées, bien souvent novatrices, sa manière de voir les choses, bien souvent en rupture avec les discours habituels, exercent un pouvoir d’attraction et de persuasion.

 

Au sein de l’entreprise, un leader personnifie des valeurs clés et provoque, spontanément ou presque, l’adhésion de collaborateurs, qu’ils appartiennent au même service ou non, qu’ils se situent au même niveau hiérarchique ou non.

 

Un salarié capable de leadership dispose de compétences comme le sens de l’écoute et de la communication. Il est également reconnu pour ses talents d’orateur, de négociateur mais aussi pour son aisance, son intégrité et sa volonté de défendre ses idées. Un leader est un individu inspirant, qui suscite le respect. Exemplaire, ouvert d’esprit, doté d’empathie et jouissant d’une estime de soi inébranlable, il exprime, porte une vision différente et séduisante. 

 

De tels profils sont indispensables à l’entreprise pour plusieurs raisons. D’une part, ils permettent de renforcer la qualité du travail en équipe (nous en parlons dans la suite de l’article !). D’autre part, ils constituent un atout précieux dans la conduite du changement. En période de transformation, l’organisation aura tout à gagner à s’appuyer sur un leader, reconnu et suivi.

 

Attention : la définition du leadership ne doit pas être confondue avec celle du management !

 

Les différences entre leadership et management

 

Leadership et management : des termes synonymes ? On pourrait le croire au premier abord, mais en réalité il n’en est rien. Être manager renvoie à une fonction définie, à un poste doté d’un périmètre précis. Manager, c’est encadrer une équipe, utiliser les compétences de chaque collaborateur afin d’obtenir des résultats ciblés. Le leadership, lui, se construit naturellement et transcende les hiérarchies. 

 

D’un côté, nous avons donc une autorité imposée, de l’autre, une autorité qui s’établit d’elle-même et va de pair avec une certaine aura, une capacité à inspirer et influencer les autres. En d’autres termes, le manager dirige et pilote grâce au pouvoir lié à sa position alors qu’un leader va parvenir à mobiliser grâce au pouvoir relationnel. 

 

Faire preuve de leadership, on l’a dit, c’est inspirer, susciter l’adhésion des collaborateurs, voire même créer un sentiment d’appartenance. Un leader n’hésitera pas à tout mettre en œuvre pour aller au bout de ses idées, aussi originales et inattendues soient-elles. Le management repose plutôt sur le contrôle et sur une approche réaliste, cadrée de l’activité. Le manager s’attache à atteindre des objectifs qui lui ont été fixés, ou qu’il aura fixés lui-même, en s’appuyant sur les moyens qu’on lui aura confiés (financiers et humains). 

 

La cheffe d'équipe travaille avec ses collaborateurs

 

Qu’est-ce que le travail d’équipe ?

 

La première question à se poser est : que recouvre le concept d’équipe ? Nous pouvons définir une équipe comme un ensemble d’individus qui unissent leurs efforts et tendent vers un but commun. Les personnes membres du groupe interagissent, se lient par le partage d’idées, de réflexions, mais aussi de valeurs. 

 

Le travail d’équipe représente dès lors l’action concrète réalisée par ce groupe d’individus. On parle également de travail collaboratif. Il implique une organisation et une répartition des tâches ainsi que la convergence des activités assignées à chacun. La collaboration, l’entraide et un esprit commun doivent cimenter l’équipe. Chaque membre est une ressource pour les autres. De là naissent des interactions positives, qui vont renforcer la motivation et l’implication de tous, faire grandir l’équipe et la mener vers le succès. 

 

Le travail en équipe va donc au-delà d’un simple regroupement de collaborateurs. L’efficacité et la pertinence même du groupe reposent sur une cohésion et une coopération sans faille.  

 

Qu’est-ce que le leadership d’équipe ?

 

Le leadership d’équipe correspond à la capacité à construire des équipes de travail et des équipes projet productives et marquées par un fort esprit de collaboration. L’accent est mis sur la communication de groupe et les liens entre les membres. Une identité propre à l’équipe se crée et s’épanouit, conduisant chacun à se fondre dans cette entité, à s’impliquer et à aider les autres. 

 

Grâce au leadership d’équipe, la motivation est boostée, ce qui amène les collaborateurs à exploiter tout leur potentiel et à capitaliser sur leurs différences.

 

Dans le même temps, incarner ce leadership exige de prendre des responsabilités et d’être capable de changer d’approche ou de stratégie, si nécessaire, afin d’obtenir les résultats escomptés. Autre impératif : évaluer les performances de l’équipe dans le but, là aussi, de réussir le projet ou la mission qui revient au groupe. 

 

Quel est le rôle du leader dans le travail d’équipe ?

 

Le travail en équipe nécessite la présence d’un leader, qui se différencie d’un chef donnant des directives. Le lien hiérarchique tend à s’effacer, le leader joue plus un rôle de guide que de chef. Il s’implique totalement dans la vie de l’équipe et amène chacun à se sentir partie d’un tout. 

 

Les compétences en leadership s’expriment dans le travail en équipe par :

 

  • la capacité à savoir faire confiance et susciter la confiance en retour ;
  • la capacité à soutenir les membres du groupe, à les remotiver quand ils se trompent, à reconnaître leur contribution et, de manière générale, à insuffler un esprit d’équipe ;
  • la volonté de donner l’exemple et de tenir ses engagements ;
  • une attention à la transmission du savoir ;
  • la facilitation des échanges.

 

Autres challenges du leader dans le cadre d’un travail d’équipe : parvenir à mobiliser les collaborateurs en permanence et à garder une constance malgré les aléas que l’équipe peut rencontrer dans le déroulement du projet.

 

Le leadership pour booster la performance des équipes

 

Le leadership induit un comportement qui va rassurer, motiver et encourager les collaborateurs, donc améliorer leur productivité et leurs résultats. En effet, il y aura moins de contrôle et plus d’accompagnement. Ainsi, le leader aidera les salariés à grandir au sein de l’organisation, par exemple en les encourageant à se former. Le plan de développement des compétences doit refléter cet engagement à soutenir les employés dans l’évolution de leur carrière

 

La formation a un autre rôle majeur, que le leader met également en avant auprès de ses collègues : maintenir un haut niveau de compétences, rester up-to-skill même dans un contexte de transformation rapide des métiers et/ou lorsque les problématiques business changent. Rise Up aide les organisations à concrétiser cette approche avec sa méthodologie LearningOpsTM, qui s’ajuste en continu aux objectifs de l’entreprise et permet d’évaluer finement la durée d’apprentissage nécessaire à chacun des collaborateurs pour être parfaitement opérationnel en permanence.

 

Précisons qu’il faut savoir sortir d’une logique de performance purement individuelle. La recherche de l’excellence est une œuvre collective, sous-tendue par un leadership fort. Un leader détecte, fait émerger des compétences et les met en musique pour maximiser le potentiel d’un groupe.

 

Par ailleurs, la performance des équipes est liée en grande partie à l’état d’esprit positif et stimulant insufflé par le leader. Jouissant de la confiance des collaborateurs mais aussi de celle de la direction, il dispose d’une grande marge de manœuvre et d’une autorité suffisante pour casser les codes ou, s’il le juge utile, adopter une façon de travailler un peu différente. Bref, il est capable de donner un nouveau souffle à une équipe “ronronnante” ou en manque d’idées nouvelles.

 

Un groupe de collègue travaille ensemble

 

Comment le leadership peut-il renforcer la cohésion d’équipe ?

 

Les compétences en leadership sont d’une aide précieuse pour renforcer la cohésion d’une équipe. Celle-ci n’est en effet jamais facile à trouver et dépend de plusieurs critères :

 

  • l’adoption de règles de fonctionnement acceptées par tous ;
  • une implication forte et égale de l’ensemble des membres ;
  • un climat de travail serein, où chacun trouve sa place naturellement ;
  • une répartition des rôles claire ;
  • un sentiment partagé d’œuvrer à une mission commune ;
  • des profils faisant preuve de souplesse et d’ouverture d’esprit, afin d’accepter des divergences de vue et les éventuelles modifications apportées au projet en cours de route ;
  • une responsabilisation de chaque membre ;
  • une communication sans faille pour assurer une circulation de l’information optimale ;
  • un mode de prise de décision identifié et validé par les membres de l’équipe ;
  • la reconnaissance et la célébration des succès collectifs. 

 

La clé de voûte d’une cohésion d’équipe forte : un excellent leader, incontestablement ! C’est en effet lui qui saura répondre à l’ensemble des impératifs que nous venons de lister. Un leader identifié, respecté et légitime fera naître une dynamique stimulante, saura résoudre les éventuels conflits naissants, reconnaître les compétences et la contribution de chacun des membres, souder l’équipe autour d’un challenge, développer un véritable esprit d’équipe.

 

Le rôle du leader intervient une fois le groupe constitué mais aussi avant même la création de celui-ci. En effet, il est pertinent, lorsque cela est possible, de lui confier la formation de l’équipe. Le leader veillera alors à réunir des collaborateurs qui trouveront facilement un intérêt et du sens dans les tâches qui leur seront confiées ; des collaborateurs qui s’épanouiront, se sentiront légitimes dans leur rôle, en phase avec les autres membres du groupe sur le plan des idées et de la vision à donner à leur mission commune.

 

En conclusion, le leadership conduit à développer l’intelligence collective. La mise en commun des compétences, des connaissances, des pratiques, de la créativité et des réflexions crée une synergie et conduit à des résultats impossibles à obtenir de manière individuelle. La diversité des individus est un facteur de réussite car générateur de relations interpersonnelles riches et productives. En un mot, le principe “le tout est supérieur à la somme des parties” se vérifie : l’intelligence collective transcende les intelligences individuelles.  

 

Business case Decathlon Accélérez la montée en compétences de vos collaborateurs