6 Minutes de lecture

Améliorer l'interactivité de vos formations e-learning en 5 points clés

13 octobre 2020

L’Interactive Learning ou apprentissage interactif est une méthode pédagogique visant à intégrer des notions d’interactions au sein des modules de formation en ligne. Ainsi, le collaborateur est invité à interagir avec la plateforme e-learning, son formateur ou les autres apprenants.

Améliorer l'interactivité de vos formations est indispensable pour avoir le meilleur taux de complétion.

En effet, l’aspect émotionnel lié à l’action d'interaction favorise la rétention d’informations, sur le long terme comme sur le court terme. Découvrez dans cet article les avantages et les différents types d'interactions possibles sur une plateforme LMS, ainsi que les clés pour l’améliorer et les intégrer dans votre catalogue de formation.

Pourquoi devriez-vous intégrer l’interactive learning à vos formations ? 

Améliorer l’engagement apprenant


Les services RH des entreprises et organismes de formation ont tout tenté pour faire adhérer les collaborateurs au digital learning. De nouvelles méthodes d’apprentissage (gamification, social learning, adaptive learning, serious games…) naissent chaque année dans un but commun : améliorer l’engagement des apprenants dans leurs classes virtuelles. 

Et pourtant, l’engagement apprenant reste encore aujourd’hui le plus gros frein de la formation digitale. C’est là que l’apprentissage interactif tire son épingle du jeu. En intégrant de l'interaction au sein des formations en ligne (jeux, quiz, simulation…), l’interactive learning permet de garder l’apprenant motivé et impliqué tout au long de son parcours pédagogique. 

Un apprentissage e-learning plus efficace 

De plus, l’apprentissage interactif va permettre au collaborateur de retenir les informations plus facilement et donc de monter en compétences rapidement. 

L’attention du collaborateur est décuplée grâce à la gamification et à l’interaction au sein des modules e-learning. De ce fait, il retient plus facilement les informations. C’est un fait, la mise en application directe des connaissances facilite la montée en compétences !

Pour résumer, l’interactive learning est à la fois plus intéressant d’un point de vue apprenant, plus efficace dans la transmission du savoir et plus pertinente pour le collaborateur. 

Les différents types d'interactivité

On distingue plusieurs types et plusieurs niveaux d’interactivité : 

Interactivité avec le matériel pédagogique


Le premier type d’interactive learning que l’on note est celui avec le matériel pédagogique du collaborateur et donc sa plateforme LMS, son parcours pédagogique et ses modules de formation. Pensez à utiliser les outils adaptés pour les intégrer à vos formations. 

Les apprenants se sentent davantage impliqués dans le processus e-learning avec des activités pédagogiques interactives. Les interactions de cette catégorie peuvent être : 

  • QCM
  • quiz
  • évaluations à chaud ou à froid
  • simulations 
  • vidéos
  • serious game
  • feedback

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la méthode essai-erreur ? Sinon, cette méthode d’apprentissage repose sur le fait d’essayer, de se tromper et de s’autocorriger pour retenir plus facilement une information. Souvent, des concepts, qui semblent simples en théorie,  se retrouvent difficiles à mettre en pratique dans une situation réelle. 

C’est pourquoi il est primordial de s’assurer que le collaborateur maîtrise sa formation e-learning aussi bien en théorie qu’en pratique. 

Il est également bon de savoir qu’il existe différentes modalités d’apprentissage interactifs (visuel, auditif, toucher…) et que tout le monde ne retient pas les informations de la même manière. C’est pourquoi il est extrêmement important de varier les formats d’apprentissage afin de correspondre à chaque collaborateur. 

Pour information, le format qui favorise au mieux la rétention d’information combine image et son. 

Interactivité entre pairs


Ensuite, si on regarde un degré au-dessus, on retrouve l’interaction entre pairs. Par là, on entend l’interaction / l’échange entre le collaborateur et son formateur ou bien même ses camarades. 

Cette interaction se rapproche fortement du Social Learning. Pour rappel, le social learning est une méthode pédagogique favorisant l’échange et le partage d’information via des outils conversationnels (chat, forum, groupe de discussion…). 

Par ailleurs, de nombreuses études de sociologie sur la pédagogie prouvent que l’être humain étant un être social, l’apprentissage est favorisé par des actions sociales. Selon La théorie de l’apprentissage social d’Albert Bandura, l’apprentissage passe tout d’abord par l’observation du comportement des autres

De plus, le cerveau humain est composé d’une centaine de milliards de neurones. Parmi eux, on retrouve les neurones moteurs qui sont à l’origine de tous nos gestes. Les singes possèdent des neurones moteurs un peu particulier, appelés neurones miroirs,  et il semblerait que les hommes en soient aussi dotés. Ces neurones semblent être à l’origine du principe d’apprentissage. Ils permettraient, à la manière d’un miroir, de se voir agir à la place de l’autre, comme l’explique cet article

Ainsi, un bon parcours e-learning interactif passe avant tout par la connexion aux pairs. C’est pourquoi, le social learning et l’interactive learning sont indispensables aujourd’hui dans la réussite des collaborateurs. 

Le partage des connaissances 


C’est sans doute le must en matière de rétention d’information. Favoriser l’échange entre collaborateurs via les outils de chat en ligne ou un forum, permet de mieux assimiler les connaissances. 

Par exemple, si un collaborateur explique un concept de la formation à quelqu’un d’autre, cela prouve qu’il a bien compris le module de formation en question. Ainsi, les collaborateurs apprennent les uns des autres, transmettent leurs connaissances. Les formations sont alors encore plus complètes et efficaces puisque les savoirs de chacun se complètent et viennent étoffer la formation à distance. 

5 points clés pour améliorer l'interactivité de vos formations 

1. La gamification

La gamification, ou comment intégrer des notions de jeux au sein d’un parcours de formation e-learning, est sans doute le moyen le plus simple d’améliorer l’interactivité. 

Désormais assez connu, la gamification est proposée par bon nombre de plateformes LMS et son élaboration est très rapide. Proposez à vos collaborateurs un quiz à la fin de sa formation pour évaluer son niveau par exemple. Vous pouvez aussi tout à fait concevoir un module intégrant un classement des résultats ou encore opter pour un système de certification et de badges. 

La gamification est solution simple pour engager vos apprenants.

2. Le social learning

Comme nous l’avons déjà expliqué un peu plus haut, le social learning, ou l’apprentissage entre pairs favorise grandement la rétention d’informations. Il permet également de contrer l’un des principal  défaut de l’apprentissage en ligne , qui n’est autre que l’isolement des apprenants. 

En effet, le collaborateur est motivé et stimulé par l’effet de groupe. Sans parler du fait que de nos jours, les réseaux sociaux ont pris une place importante dans notre quotidien. Les apprenants sont donc familiarisés avec les outils numériques et leur aspect “communauté”. 

3. le mobile learning

Plus besoin de la présenter tant cette fonctionnalité est devenue indispensable aux plateformes de formation. Le mobile learning permet aux collaborateurs de se former directement depuis leur smartphone ou leur tablette. 

Toujours dans l’idée que les nouvelles technologies sont désormais ancrée dans nos habitudes quotidiennes, le mobile learning s’adapte au rythme du collaborateur. Ce dernier se forme désormais quand il le souhaite et où il le souhaite, en ligne ou hors connexion. 

4. Les serious games

Ils ont le vent en poupe ! Les serious game, ou “jeux sérieux” en français combinent une intention dites “sérieuse” comme la pédagogie avec des mécaniques de jeux. 

Ils favorisent l'interactivité en stimulant le collaborateur par son caractère ludique. On recense aujourd’hui plusieurs types de serious games : mise en situation de travail, simulation, jeux vidéos, mini-jeux, etc. 

5. La réalité virtuelle 

Les avancées technologiques permettent désormais de mettre la réalité virtuelle ou augmentée au service de la formation professionnelle. Cette technologie, semblable aux serious games dans son approche pédagogique, permet de mettre en place une scénarisation immersives  dans lesquels les collaborateurs sont confrontés à des mises en situations réelles. 

La réalité virtuelle est une réelle valeur ajoutée pour certains secteurs d’entreprises ou organismes de formation (automobile, aéronautique, sécurité, etc).

 
Manon Consul

Écrit par Manon Consul