5 Minutes de lecture

Compétences, formation professionnelle… LES CLÉS POUR aider les entreprises à surmonter la crise

24 novembre 2020

La crise sanitaire que nous traversons actuellement est absolument inédite. De ce fait, il est impossible d’avoir un recul suffisant pour bien appréhender les choses. De nombreux secteurs d’activité ont souffert du premier confinement et de son chômage partiel. Pire, plusieurs entreprises se sont vues obligées de mettre la clé sous la porte, créant une hausse du taux de chômage.

Face à cet environnement toujours aussi incertain, les entreprises et le gouvernement doivent réagir afin d’anticiper l’avenir. Jean Castex, désormais premier ministre, présente alors le 3 septembre 2020, le plan “France Relance”. Ce plan de relance est basé sur 3 axes : économie, société, écologie. Son objectif ? Bâtir la France de 2030.

Le plan "France relance s'adresse également à la formation professionnelle

Que prévoit le plan “France Relance” en matière de formation professionnelle ?

Avec son plan de soutien, le gouvernement injecte plus de 15 milliards d’euros dans la partie Cohésion qui concerne la sauvegarde de l’emploi, les jeunes, le handicap et la formation professionnelle.

New call-to-action

Parmi les mesures prises autour du sujet emploi-formation, nous retrouvons :

  • Le FNE-formation est un dispositif de formation des salariés placés en activité partielle de courte ou longue durée. L'État prend en charge une partie des coûts de leurs projets de formation. Cette mesure vise à renforcer l’employabilité des salariés et à améliorer la compétitivité des entreprises en renforçant leurs compétences internes. Envie d’en savoir plus sur le FNE-formation ?
  • Des aides exceptionnelles à l’embauche des apprentis et des salariés en contrat de professionnalisation,
  • Des aides à l’embauche des jeunes âgés de moins de 26 ans.

Découvrez l’ensemble des mesures prévues dans le cadre du plan “France Relance” sur le site du gouvernement.

Les compétences des collaborateurs au service de la relance économique

Les compétences professionnelles sont-elles la clé pour relancer les entreprises malgré la crise économique ? C’est ce que laisse entendre l’économiste Nicolas Bouzou dans son rapport “Investir dans les compétences pour reconstruire l’économie” mandaté par la FFP (Fédération de la Formation Professionnelle).

Le constat est clair, les entreprises doivent investir dans la formation professionnelle si elles souhaitent se remettre sur pied rapidement. Dans ce rapport, Nicolas Bouzou analyse la situation économique actuelle. De là, il propose différentes recommandations pour sortir les entreprises de la crise. En voici quelques-unes :

  • Étendre le FNE-formation à l’ensemble des entreprises comptant entre 50 à 250 salariés. Pour rappel, cette mesure ne concerne pour l’instant que les salariés en activité partielle.
  • Faciliter l’abondement du CPF. Nicolas Bouzou préconise l’utilisation du compte personnel de formation comme une véritable plateforme de formation, à disposition des entreprises et des salariés favorisant le distanciel au présentiel
  • La reconnaissance du rôle des compétences dans les transitions écologique, numérique et industrielle.

En savoir plus sur le rapport “Investir dans les compétences pour reconstruire l’économie”

Quelles compétences clés les collaborateurs doivent-ils acquérir pour faire face à la crise ?

La crise sanitaire a tout bonnement chamboulé notre façon de vivre, d’apprendre et de travailler. Pour faire face, les entreprises sont obligées d’agir. Les méthodes de travail traditionnelles sont repensées afin de s’adapter aux contraintes de cette période inédite. Désormais, ce sont les compétences humaines qui sont favorisées au sein des structures pour permettre aux entreprises de continuer à fonctionner.

Télétravail, management à distance, maîtrise du numérique, gestion du stress… nombreux sont les domaines qui nécessitent aujourd’hui plus que jamais, une totale maîtrise de la part des collaborateurs.

Regardons d’un peu plus près ces connaissances désormais indispensables.

Les compétences humaines jouent aujourd'hui un rôle prépondérant dans les entreprises

Management à distance et télétravail

La mise en place d’un confinement national à contraint les entreprises qui le pouvaient à passer en 100% télétravail. Face à une situation inédite, managers et collaborateurs ont dû apprendre à travailler ensemble, à distance.

Les managers ont donc dû très vite s’adapter et apprendre la gestion de projets à distance. Pour cela, un seul mot d’ordre : la communication.

Voici quelques exemples de pratiques à mettre en place pour faciliter le télétravail dans une entreprise :

  • Communiquer de manière régulière : hors de question de laisser les collaborateurs sans nouvelles régulières ! Les managers peuvent par exemple organiser des réunions hebdomadaires afin de faire le point sur les missions de chacun. C’est également le moment propice pour prendre des nouvelles et rassurer son équipe dans des circonstances compliquées à gérer pour tout le monde.
  • Opter pour des outils de travail partagés qui vont fluidifier le télétravail. Par exemple, si l’entreprise ne l’a pas encore fait, pourquoi ne pas utiliser un outil de visioconférence comme Zoom ou Teams ? Cela permettra aux collaborateurs de continuer à se voir et ça facilitera vos réunions par la même occasion ! Il est également possible de travailler sur des documents collaboratifs, comme par exemple Google Docs.
  • Faire confiance aux collaborateurs : c’est sans doute le piège dans lequel tombent beaucoup de managers et patrons face au télétravail. Rien ne sert d'organiser des points d’avancement toutes les heures. Au contraire, les salariés se sentiront démotivés à l’idée que leurs managers ne leur fassent pas confiance !

Pour en savoir plus, la Région Grand Est a réalisé un guide du management à distance en situation exceptionnelle, à destination de ces agents et qui peut être applicable dans beaucoup d’entreprises.

Les soft skills

Les soft skills sont des compétences propres à chacun qui reposent sur l’intelligence émotionnelle et relationnelle. On les diffère des hard skills qui concernent plutôt les compétences métiers.

C’est un fait : la crise du covid 19 remodèle entièrement le monde du travail. Et face à cette multitude de changements, ce sont bien les softs skills qui apparaissent comme indispensables au sein des équipes. Les employeurs sont désormais à la recherche de salariés possédant des hard skills, donc des compétences techniques mais également des soft skills.

Alors, quels soft skills les collaborateurs doivent-ils acquérir pour s’adapter au monde du travail post Covid-19 ?

  • La capacité d’adaptation. C’est sans doute la compétence la plus prisée en ce moment. En effet, un salarié qui s’adapte facilement à n’importe quelle situation aura beaucoup moins de mal à trouver de nouvelles façons de s’organiser et de travailler, contrairement à une personne réticente au changement.
  • La communication. En période de télétravail, les collaborateurs doivent savoir communiquer entre eux ou avec les dirigeants pour avancer rapidement dans leurs projets. L’aisance dans les relations avec les autres et dans la prise de parole est un véritable atout pour améliorer la compétitivité d’une entreprise.
  • La proactivité. Dans des situations exceptionnelles comme celle-ci, personne ne peut affirmer détenir la solution ultime pour préserver l’avenir des entreprises. Les collaborateurs doivent être force de proposition ! Cela prouvera en plus leur investissement.

Découvrez également quelles compétences seront indispensables pour les formateurs d’ici 5 ans !

Une chose est sûre, bien que la situation actuelle ne nous laisse peu de vision sur l’avenir, la formation en entreprise ne doit en aucun cas être négligée. Au contraire, c’est en formant ses collaborateurs, en les accompagnant dans leur montée en compétences et dans le développement de leurs soft skills, que les entreprises pourront surmonter la crise. Compétences, formation professionnelle… Les clés pour aider les entreprises à surmonter la crise

New call-to-action

Manon Consul

Écrit par Manon Consul

Qu'est-ce qu'un LMS?
  • Un LMS ou Learning Management System est une plateforme de formation en ligne qui permet de centraliser et d’organiser les activités de formation de manière automatique.
  • A qui s'adresse le LMS ? Il s'adresse à tout type d'entreprise, organisme de formation ou école.
  • Quels sont les avantages d'un LMS ? Administration simplifiée, optimisation des coûts, flexibilité, meilleure performance de la formation, engagement plus fort des apprenants.

    Plus d'infos ici : Qu'est-ce qu'un LMS ?

 

 

Comment choisir son LMS ?
  1. Avez-vous besoin d'un LMS ?
  2. Avez-vos besoin d'un outil-auteur ?
  3. Le coût du LMS
  4. Quid de l'intégration du LMS à une autre plateforme
  5. Le LMS est-il compatible avec les appareils mobiles ?
  6. Votre éditeur propose t-il un accompagnement ?

Toutes les explications dans notre guide.