5 Minutes de lecture

Pourquoi mettre en place du blended learning ?

09 octobre 2019

Et si nous nous intéressions au pourquoi du Blended Learning ! Etape indispensable avant la mise en place de tout projet de formation. Découvrez les atouts de l'association du digital et du présentiel.

 

Par ANNE-CLAIRE PRÉVOST

 

"Juste un morceau de sucre qui aide la médecine à couler" chantait Mary Poppins. "Il en faut peu pour être heureux" lui répondait Baloo. Et même si cet article n'est pas sponsorisé par Walt Disney, il y a peut-être un peu de vérité derrière tout ça sur le sujet qui nous occupe…

La conception d'une formation en blended learning va exploiter les forces de chacun de ces deux formats : la formation en présentiel et la la formation à distance, pour en augmenter l'efficacité.

construire-projet-blended-learning-1-1

 

Blended, ô mon blended, qui est la meilleure formation ?

 

Pourquoi mettre en place une formation blended learning ? Ce format qui continue de faire parler de lui, résiste au temps qui passe et aux modes éphémères. "Blend" veut dire mélanger en anglais et c'est ce que permet ce format pédagogique, le mélange des genres… Le blended learning est une formation ou un parcours de formation qui va lier du temps en présentiel et du temps à distance. 

Mais dans quel but ? On a toujours opposé le format en salle et le format à distance : les défenseurs de l'un décriant une formation au rabais et les enthousiastes de l'autre déplorant la désuétude du format présentiel, encore trop lié au modèle scolaire.

 

Le présentiel existentiel

Effectivement, le format "présentiel" semble dépassé aujourd'hui : rester assis pendant 7 heures à écouter parler un formateur est effectivement révolu. Cela ne correspond plus ni aux attentes des participants, ni à la manière de penser la formation dans un monde qui bouge sans cesse, et au sein duquel les expériences, professionnelles notamment, se multiplient. 

Pourtant ce format d'apprentissage évolue : l'apport des neurosciences, l'arrivée de nouveaux formats pédagogiques (ateliers, café-coaching, sessions courtes…) viennent apporter un souffle d'air frais sur la formation en salle. On met davantage le participant au cœur, le formateur devient facilitateur, l'accent est mis sur le rythme des séquences, la pratique, les échanges… La formation présentielle devient une expérience dont on est acteur.

 

La formation digitale, pas si banale

De son côté le format "digital" a longtemps eu mauvaise presse. Pas de réflexion pédagogique autour de ses contenus, modules composés de PowerPoint automatisés, difficultés techniques, sentiment de solitude et perte des contacts "humains" souvent plébiscités en formation… Le "e-learning" ne trouvait pas sa place.

Mais au cours des dernières années, le digital a su montrer qu'il avait pour lui de nombreux avantages…  Il apporte une grande souplesse dans la façon dont on se forme. On choisit où et on choisit quand. On peut démarrer un contenu, s'interrompre et le reprendre plus tard. Les types de contenus ont également évolué : la diversité des formats (courts, longs, gratuits, payants, audio, vidéo, pc, mobile…) permet à presque tout le monde de trouver chaussure à son pied, ou en tout cas une réponse possible à un besoin.

Enfin le contenu même des modules a évolué pour tenir compte là aussi des découvertes des neurosciences. On utilise le storytelling, les ressorts de la gamification, on granularise le contenu… et cette richesse permet de créer des parcours digitaux learning plus attractifs et engageants.

 

Blended learning, le secret de la formule

 

La conception d'une formation en blended learning va exploiter les forces de chacun de ces deux formats : le présentiel et le distanciel, pour augmenter l'efficacité de cette formation. Le digital ne remplacera jamais le présentiel, les apprenants, vous, moi, avons besoin de cette interaction humaine, de ce "face à face" pour nous aider à ancrer les connaissances. L'utilisation d'un à "distance" sera propice à l'apport d'informations qui ne sont pas abordées en salle et permettront donc de profiter du temps de "présence" pour échanger, questionner, mettre en pratique… 

Ainsi il est intéressant par exemple, même pour des formations "savoir-être", d'avoir des contenus digitaux en amont de la rencontre en salle, pour la préparer. Apporter des concepts théoriques, faire le point sur les connaissances que l'on a déjà, réfléchir à ses attentes… Tout cela permettra d'optimiser le temps avec le formateur, de favoriser les échanges entre les participants et de mettre l'accent sur de la mise en pratique.

À l'issue de la formation, si l'on veut s'appuyer sur les théories de l'apprentissage, les fameux "rappels pédagogiques" qui viennent rythmer le temps post-formation sont là aussi de bons candidats pour le format digital. On va envoyer un mail avec des points clés issus de la formation, pousser des contenus sur la plateforme LMS, proposer un quiz pour vérifier que tout est clair, organiser un webinaire pour apporter un complément d'informations…

pourquoi mettre en place du blended learning

 

Ce rêve blended, on n'y croit pas c'est merveilleux

 

Mettre en place du blended learning demandera donc aussi de repenser le contenu global de la formation à travers plusieurs aspects : ce que je vais transmettre via le format digital et ce que je vais animer via le format présentiel.

Le blended learning oblige effectivement à repenser ses pratiques, en tant que concepteur pédagogique, en tant que formateur… mais la richesse des deux formats vient tempérer les aspects "négatifs" : le présentiel apportera la mise en pratique et l'aspect humain qui peuvent manquer dans le digital. Le digital apportera la souplesse et l'autonomie de formation que freine le présentiel.

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi le blended learning est ce petit plus qui peut avoir de grands effets, ce morceau de sucre qui facilitera l'apprentissage…. En plus on évite aussi la dichotomie "sujet forcément en présentiel / sujet forcément en digital". Les formations savoir-être ou des sujets très techniques bénéficieront l'un et l'autre des atouts des deux formats.

La mise en place du blended learning peut se faire de manière progressive, et simple, sur certains sujets. Elle peut au départ coupler une journée de formation et des podcasts. Ou une vidéo d'accueil et un atelier d'une demi-journée. Tout est possible ! 

La multiplicité des formats, des objectifs pédagogiques, les possibilités d'évaluations, d'interactions sont un terrain de jeu infini pour exploiter au mieux les possibilités de la formation dans le renforcement et la montée en compétences de vos collaborateurs.

 

Anne-Claire Prevost

Écrit par Anne-Claire Prevost