11 Minutes de lecture

E-learning : définition & mode d'emploi !

07 janvier 2021

Ces dernières années, le monde du travail s’est vu bousculé par de nombreuses réformes sur la formation professionnelle. Afin de faciliter la gestion de la formation et d’accompagner les collaborateurs dans leur montée en compétences, de plus en plus d’entreprises et d’organismes de formation se tournent vers le e-learning. Pour cause, la formation à distance vise à simplifier l’action de formation, autant pour les services RH que pour les collaborateurs. 

Mais alors, qu’est-ce que le e-learning ? Quels sont ses avantages pour les différents acteurs de la formation ? Ses inconvénients ? Comment déployer un catalogue de formation efficace ? Quels outils utiliser ? Voici autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre dans cet article. 

qu'est-ce qu'une formation e-learning ?

 

1. Définition du e-learning 

 

a) Histoire et étymologie 


Du préfixe “e” pour “web” et de “learning” pour “apprendre”, le e-learning consiste à se former grâce à internet et sur des supports numériques (smartphone, ordinateur, tablette). 

Aussi appelée “formation en ligne” ou “digital learning”, cette méthode d’apprentissage fait son apparition dans les années 1990 suite aux nombreuses évolutions techniques et numériques qui rendent alors possible la formation à distance.   

L’e-learning repose bien entendu sur l’arrivée d’internet et des premiers échanges par mails. En effet, les utilisateurs se servent de ces messages instantanées pour partager leurs connaissances et leurs savoirs. Nous assistons alors au prémice du social learning qui sera plus tard considéré comme une modalité d’apprentissage indispensable à la réussite des apprenants. 

Du début des années 2000 jusqu’à aujourd’hui encore, les innovations technologiques ne cessent de se développer et la formation e-learning s’est vite imposée comme la solution de formation en entreprise

 

b) E-learning : bonne ou mauvaise réputation ? 


Depuis son avènement, le e-learning tend à se généraliser au sein des organisations pour faciliter la gestion et l’administration des formations, mais aussi pour simplifier l’action de formation pour les collaborateurs.

Pourtant la formation à distance divise encore aujourd’hui. Alors que certaines entreprises ne voient plus que par l’e-learning, d’autres sont encore réticentes à franchir le pas. Et pour cause, de nombreuses affirmations à son sujet circulent dans la sphère professionnelle. Nous avons tenté de reprendre ces préjugés pour en tirer le vrai du faux. Par exemple :  

  • “Il est difficile de capter l’attention des apprenants sur une formation e-learning” : en effet, l’isolement des apprenants est l’une des principales causes du taux d’abandon des formations en ligne. Mais ce n’est pas une fin en soit ! Et face à ce problème de taille, de nombreuses modalités d’apprentissage ont vu le jour ces dernières années. Désormais, si les modules e-learning sont bien construits, que les formats sont variés et que des notions de social learning, de gamification ou encore d’adaptive learning sont intégrées au parcours, il n’y a aucune raison que l’apprenant décroche de sa formation.
  • “le e-learning ne concerne que les jeunes” : c’est bien entendu faux ! Les solutions LMS qui hébergent les formations e-learning sont aujourd’hui pensées pour être à la fois ergonomiques, fluides et faciles à prendre en main. Ainsi, n’importe quel collaborateur, qu’il soit ou non à l’aise avec le numérique peut très vite apprendre à utiliser une plateforme LMS et suivre son parcours pédagogique. 

Découvrez en détails nos 5 vrais/faux sur la formation e-learning. 

 

c) Avantages et inconvénients du e-learning


Si elle possède des partisans et des détracteurs, c’est aussi et surtout parce que la formation e-learning comprend des avantages... et des inconvénients. 

Parmi les nombreux avantages de la formation à distance, en voici quelques-uns : 

  • Gain de temps pour les collaborateurs et les entreprises. En effet, le collaborateur n’est plus contraint à se déplacer, parfois à plusieurs centaines de kilomètres de son domicile, et il peut accéder à sa formation où et quand il le souhaite. 
  • Rentabilité du e-learning pour les entreprises. En effet, comme les collaborateurs ne se déplacent plus, l’entreprise économise sur les potentiels frais de transport et d’hébergement. Toutefois, l’entreprise devra dépenser une certaine somme pour l’acquisition d’une plateforme LMS ainsi que du temps pour la conception des parcours e-learning. Mais sur le long terme, la formation à distance peut vraiment permettre aux entreprises de réduire leurs coûts de formation

Bien entendu, aucune méthode pédagogique n’est parfaite. Voici donc certains inconvénients que vous pourrez rencontrer avec l’e-learning : 

  • des collaborateurs réticents au numérique,
  • un sentiment d’isolement chez les collaborateurs,
  • un contenu de formation pas ou peu adapté à l’entreprise. 

 

2. Pourquoi déployer du e-learning ? 

 

Vous savez désormais ce qu’est l’e-learning, quels sont ses avantages et inconvénients, mais une question persiste peut-être : pourquoi mettre en place des formations en ligne dans votre entreprise ? 

quelle est la définition de e-learning ?

a) La formation à distance permet une montée en compétences rapide 


Premièrement, et c’est sûrement là tout l'intérêt de la formation professionnelle, l’e-learning permet de faire montée en compétences les collaborateurs. En effet, la formation en ligne permet une souplesse d’apprentissage très appréciée par les collaborateurs. 

Ces derniers se forment à leur propre rythme, quand et où ils le souhaitent. L’autonomie est grandement favorisée lors d’un processus e-learning, ce qui encourage la prise de responsabilités des collaborateurs et le sentiment d’être maîtres de leur montée en compétences. 

De plus, les modalités pédagogiques comme le Social Learning, Le Blended Learning ou encore le Mobile Learning viennent renforcer leur motivation. L’apprentissage est donc à la fois rapide et efficace. 

 

b) Le e-learning pour s’adapter plus facilement à notre époque


Face à la crise actuelle liée au coronavirus, les compétences des collaborateurs sont-elles la clé pour redresser les entreprises ? C’est en tout cas ce que semble penser le gouvernement en présentant son plan de relance. En mettant la formation au cœur de la relance économique, l’idée est de faciliter la montée en compétences des collaborateurs afin d’améliorer la compétitivité des entreprises.  

Mais quelles sont les compétences indispensables aux collaborateurs pour traverser la crise en toute sérénité ? Trop longtemps peu (ou pas) considérés au sein des entreprises, les soft skills ont désormais le vent en poupe. 

Ces compétences émotionnelles et relationnelles qui relèvent de la personnalité de chacun plutôt que des compétences techniques sont nombreuses et de plus en plus recherchées : 

  • le management d’une équipe à distance
  • la capacité d’adaptation à n’importe quelles situations 
  • la communication entre équipes et entre niveaux hiérarchiques 
  • la gestion du stress
  • et bien d’autres encore… 

Cependant, les collaborateurs ne sont pas les seuls à devoir développer ou renforcer leurs compétences. Les formateurs doivent eux aussi s’adapter aux multiples évolutions digitales. Mais quelles sont les compétences que les formateurs devront maîtriser d’ici 2025 ?  

  • le marketing 
  • la pédagogie
  • la data

 

3. Comment élaborer un dispositif
e-learning ? 

 

a) Les prémices de la conception e-learning


Si une entreprise souhaite intégrer du e-learning à son dispositif de formation, deux options s’offrent à elle. 

  • Si elle possède déjà un système de formations présentielles, elle peut partir de cette base et transposer son présentiel en e-learning. Attention, il ne suffit pas de digitaliser sa présentation PowerPoint au risque de totalement perdre l’attention des collaborateurs. Le formateur peut s’en servir oui, mais en la dynamisant et la combinant à d’autres formats d’apprentissage. 
  • Si elle ne possède aucun dispositif de formation, il faudra alors que le ou les formateurs créent une formation ou un catalogue de formations e-learning. Depuis ce catalogue, les collaborateurs retrouveront l’ensemble de l’offre de formation. 

 

b) La création de module


Un parcours de formation est composé de modules e-learning ou présentiels eux même composés d’étapes. 

Créer une bonne offre de formation e-learning, qui convienne à vos apprenants tout en s’adaptant à votre entreprise, peut parfois s’avérer compliqué. Heureusement, il existe des méthodes définies, plus ou moins performantes. 

Notre méthode pour créer une offre de formation e-learning adaptée à votre entreprise préconise de : 

  • définir les besoins des collaborateurs et de l’entreprise en amont de la conception afin de pouvoir y répondre au mieux, 
  • fixer des objectifs pédagogiques précis et atteignables, 
  • choisir la bonne plateforme LMS et les bons outils, 
  • mixer les formats d’apprentissage pour offrir une expérience de formation riche à vos collaborateurs,
  • faire tester sa formation avant de la publier 
  • analyser les performances et prendre en compte les retours des apprenants. 

Il est primordial de suivre correctement les étapes de création de formation e-learning dans le bon ordre pour obtenir un résultat optimal ! 

comment créer une formation e-learning ?

 

c) Les erreurs à éviter

Mais attention, même si créer un parcours e-learning peut sembler être un jeu d’enfant au premier coup d'œil, cet exercice nécessite une certaine maîtrise des dispositifs pédagogiques. Certaines erreurs de conception peuvent facilement être évitées si on les connaît. En voici quelques unes : 

  • Erreur n°1 : négliger le contenu de la formation. Ici, un seul mot d’ordre, l’engagement. Peu importe le sujet de votre formation, si elle est ennuyante, vos apprenants ne prendront jamais le temps de la terminer. 
  • Erreur n°2 : oublier les exercices et les évaluations. Si les évaluations peuvent avoir mauvaise réputation en présentiel, elles sont plutôt appréciées sur un support e-learning. En effet, elles nécessitent une interaction entre la plateforme et l’apprenant et augmentent alors son implication. 
  • Erreur n°3 : négliger la formation une fois publiée. Le formateur doit au contraire être attentif aux retours des apprenants sur sa formation et mettre à jour régulièrement le contenu. 

d) Les outils à utiliser 


De plus, le formateur devra posséder différents outils pour l’aider dans la conception de ses modules e-learning. 

Tout d’abord, il faut analyser et comprendre les besoins de l’entreprise puis déterminer un budget destiné à l’acquisition de ces outils. 

Ensuite seulement, les outils peuvent être sélectionnés. Parmi tous ceux sur le marché, voici différentes catégories : 

  • les outils de bureau comme Articulate 360 ou Ispring. Ces logiciels à installer sur l’ordinateur et que le formateur retrouve directement sur son bureau permettent de créer des contenus de formation de qualité. 
  • les applications web, à l’image de Genially, Canva vont permettre de créer des visuels design et/ou interactifs à intégrer dans les modules e-learning. 
  • ou encore les extensions PowerPoint. 

 

e) L’accompagnement : clé de réussite du e-learning 


Concevoir une formation e-learning c’est une chose, encore faut-il qu’elle intéresse les apprenants. Comme expliqué plus haut dans cet article, le principal inconvénient du e-learning est l’isolement des apprenants, ce qui provoque parfois un taux d’abandon important des formations en ligne. 

Pour pallier ce problème de taille, il n’y a pas de secret : c’est la motivation du collaborateur qui va faire la différence. Mais pas de panique, les formateurs peuvent inciter cette motivation par l’accompagnement. 

Alors, comment accompagner les collaborateurs pendant leur formation e-learning ? Tout d’abord, cet accompagnement doit se faire de façon régulière et sur toute la durée de la formation. Ensuite, le formateur doit encourager le social learning entre les apprenants. Enfin, valoriser le travail des collaborateurs et leur dispenser un accompagnement personnalisé selon leur profil peut être un véritable moteur de réussite ! 

f) L’interactive learning 


L’Interactive Learning ou apprentissage interactif vise à intégrer des notions d’interactions au sein d’un dispositif pédagogique. 

On note trois types d’interactions : 

  • l’interaction avec le matériel pédagogique : le collaborateur est incité à intervenir dans son apprentissage grâce à des exercices pratiques, des quiz ou encore des simulations 
  • l’interaction entre pairs : le formateur favorise l’échange et le partage d’informations entre les collaborateurs en organisant des ateliers en groupes ou par le biais du forum. 
  • le partage de connaissance : on estime que l’information est véritablement assimilée par le cerveau lorsque l’on est capable de l’expliquer à un pair. Les collaborateurs ont alors tout intérêt à échanger entre eux et à prendre le temps de discuter ensemble des contenus e-learning. 
Thématiques: E-Learning
Manon Consul

Écrit par Manon Consul