6 Minutes de lecture

Comment créer un parcours d’adaptive learning ?

Adaptive learning, adaptative learning, apprentissage adaptatif, trois termes pour une même réalité : la formation personnalisée. Un parcours d’adaptive learning a en effet pour but de répondre aux attentes de chaque apprenant. Comment fonctionne cette approche pédagogique au succès grandissant ? Comment créer de l’adaptive learning dans votre entreprise ? Comment déployer un parcours adaptatif sur une plateforme LMS ? C’est ce que Rise Up vous explique dans cet article ! 

 

déployer de l'adaptive learning sur un LMS

 

L’adaptive learning : de quoi s’agit-il exactement ? 

 

L’apprenant au cœur du dispositif de formation


L’apprentissage adaptatif (appelé aussi adaptive learning ou adaptative learning) est un mode d’apprentissage centré sur l’individu. Autrement dit, il s’agit d’offrir aux apprenants une formation personnalisée. Concrètement, un parcours en adaptive learning est construit en fonction du profil global de l’apprenant : compétences maîtrisées, préférences en termes de modalités pédagogiques, rythme d’apprentissage, attentes propres en termes de connaissances et savoir-faire à acquérir. 

L’adaptive learning en entreprise se caractérise par une nouvelle approche de la formation. En effet, cette méthode d’apprentissage a pour but principal de combler les attentes et les besoins des collaborateurs pris chacun dans leur individualité. La formation classique tend au contraire à satisfaire les objectifs de l’organisation sans tenir forcément compte des différents profils des salariés. 

Ce sont les possibilités offertes par l’intelligence artificielle (IA), en particulier le machine learning, qui permettent d’atteindre une personnalisation fine de la formation. Combinée aux neurosciences et aux données fournies par les apprenants, l’IA devient une technologie redoutablement efficace dans le champ de la formation professionnelle. 

 

L’adaptive learning : de quoi s’agit-il exactement ? 

 

La définition de l’adaptative learning cache en fait plusieurs situations. D’une part, l’individualisation de la formation est plus ou moins poussée. D’autre part, l’apprentissage adaptatif peut se déployer à différents niveaux au sein d’un dispositif de formation. Ainsi, on parle souvent de macro et de micro adaptive learning. 

 

Un degré de personnalisation variable 


Avec le macro adaptive learning, le système parvient à personnaliser les parcours de formation.
Les modules sont les mêmes pour chaque apprenant, mais l’ordre et la rapidité avec lesquels ils sont proposés à chacun divergent. Objectif : permettre aux salariés d’apprendre à leur rythme. Mais tous doivent avoir acquis exactement les mêmes compétences en fin de formation, par exemple un niveau B2 en espagnol.

Le micro adaptive learning correspond à la personnalisation des modules. Ainsi, les collaborateurs apprennent des notions et réalisent des exercices différents. C’est donc les contenus qui s’adaptent à chaque individualité. Les compétences visées sont très ciblées et propres au salarié. 

 

Comment fonctionne un parcours d’adaptive learning ?

 

Question cruciale pour une entreprise : comment fonctionne l’adaptive learning dans le cadre d’un dispositif de formation ? 

Grâce à un logiciel d’adaptative learning, le parcours de chaque collaborateur s’adapte automatiquement et en temps réel à une combinaison de différents éléments :

  • son profil ;
  • ses objectifs d’apprentissage ;
  • son comportement sur le LMS ;
  • sa dynamique de progression ;
  • les résultats des autres apprenants en cours de formation sur la même compétence. 

 

L’adaptive learning peut dès lors conduire à des parcours individualisés en termes de contenus et de modalités pédagogiques (modules e-learning, classes virtuelles, présentiel). Ainsi, il s’inscrit souvent dans un dispositif de formation hybride, mêlant distanciel et présentiel. Adaptive learning et blended learning vont donc souvent de pair. 

Cet apprentissage personnalisé et évolutif au gré des capacités et des besoins de chaque salarié séduit de plus en plus d’entreprises. Deux avantages se dégagent en effet de cette approche pédagogique : l’adaptive learning renforce l’engagement apprenant et améliore la rétention de l’information. En conséquence, la formation gagne en efficacité. 

La clé pour qu’un tel processus fonctionne : la collecte et l’analyse automatiques de la data laissée par le collaborateur, et ce à chacune de ses connexions à la plateforme LMS utilisée pour le déploiement de l’adaptive learning. L'algorithme met à jour ses recommandations en permanence en s’appuyant sur les nouvelles données laissées par le collaborateur. La puissance de la technologie employée (le machine learning) conduit à une individualisation du parcours d’adaptive learning de plus en plus fiable.

À savoir également : le système traite la data sans intervention humaine ; il s’améliore seul, en apprenant. Ainsi, plus le logiciel analyse de données, plus il est performant et renforce la qualité du parcours adaptatif. C’est pourquoi l’adaptive learning est vraiment pertinent pour les grandes organisations, car le volume de données est très important. 

 

Comment mettre en place un parcours adaptatif sur une plateforme LMS ? 

 

Comment mettre en place un parcours adaptatif sur une plateforme LMS ? 

 

Le LMS, un support idéal pour le déploiement d’un parcours d’adaptive learning


Comme nous l’avons vu précédemment, le fonctionnement des logiciels d’adaptive learning s’appuie sur les données des apprenants. Une plateforme LMS recueille justement cette précieuse data dont vont se nourrir les algorithmes. 

De plus, techniquement, les solutions d’adaptive learning s'intègrent parfaitement aux LMS. Elles vont même maximiser l’efficacité de ces plateformes d’apprentissage en leur permettant de produire des formations moins linéaires. 

 

Les fonctionnalités nécessaires à la mise en place d’une formation personnalisée


Les fonctionnalités que doivent impérativement posséder les plateformes LMS sont les suivantes :

  1. Coach virtuel de formation, pour accompagner le collaborateur comme le ferait un tuteur (avec en plus une disponibilité 24h/24 !). D’autres outils complètent ce système de tutorat intelligent : chat et forums.
  2. Possibilité de créer des tests de pré-requis permettant de diriger les apprenants vers des formations correspondant à leur niveau.
  3. Attribution automatique des formations en fonction des profils et des métiers grâce au référentiel de compétences. Ce référentiel répertorie l’ensemble des compétences présentes au sein de l’entreprise et celles à acquérir. Elles sont ensuite regroupées par catégories directement sur la plateforme LMS. Chaque formation vient ensuite s’inscrire dans une catégorie précise. 
  4. Banque de questions. Sur le LMS là encore, le formateur crée des questions et les rattache aux compétences inscrites dans le référentiel. Au moment de concevoir une évaluation (au début, en cours ou à la fin d’une formation), il sélectionne les compétences dont il veut vérifier les acquis ainsi que le nombre de questions qu’il souhaite intégrer à son évaluation. Le LMS “pioche” aléatoirement dans la banque de questions préalablement créée.

 

Créer un parcours d’adaptive learning peut répondre aux enjeux de nombreuses entreprises ! Il convient de bien étudier les offres des différents éditeurs car tous les LMS ne disposent pas des fonctionnalités nécessaires pour créer de l’adaptive learning. Une plateforme LMS telle que Rise Up par exemple est suffisamment performante pour accueillir des parcours en adaptive learning répondant aux souhaits des entreprises.

comment créer de l'apprentissage adaptatif