7 Minutes de lecture

5 étapes pour créer une classe virtuelle sur un LMS

15 mars 2021

Vous souhaitez digitaliser l’intégralité ou une partie de vos modules de formation ? Les cours virtuels ont démontré leur pertinence et sont de plus en plus prisés des entreprises. Bonne nouvelle : il est très facile de créer une classe virtuelle efficace sur une plateforme LMS ! Suivez les conseils de Rise Up pour concevoir vos cours en visio pas à pas. 

qu'est-ce qu'une classe virtuelle ?


Qu’est-ce qu’une classe virtuelle ?

 

Avec la crise sanitaire, de nombreuses organisations ont basculé vers l’enseignement à distance : les établissements scolaires et universités, mais aussi les entreprises dans le cadre de la formation professionnelle.

Tout l’enjeu est de continuer à proposer des dispositifs répondant aux attentes des apprenants. En passant du présentiel à l’e-learning, le risque est en effet grand de voir une partie du public se détourner de son écran. En cause : le manque d’interactivité et une communication moins facile avec l’enseignant. C’est ici que la classe virtuelle revêt un grand intérêt. 

Il s’agit de recréer, à distance, des conditions d’apprentissage propices à l’engagement des étudiants et des salariés. Formateur et apprenants se retrouvent au sein d’une classe non plus “physique” mais en ligne. L’enseignement se déroule en mode synchrone : tous se situent dans un même espace virtuel au même moment. 

Les cours en visio constituent une modalité pédagogique de plus en plus utilisée dans la formation professionnelle. À ce titre, les entreprises ont tout intérêt à proposer des classes virtuelles sur leur LMS.  

En effet, intégrer la classe virtuelle à son dispositif de formation, c’est faire le pari d’engager encore plus les collaborateurs, d’optimiser leur montée en compétences pour accroître les résultats de votre entreprise. 

 

Quels sont les avantages de la classe virtuelle ?

 

Pour une entreprise, la classe virtuelle permet d’offrir une expérience d’apprentissage optimale à ses collaborateurs. Facile à créer et à mettre à jour sur une plateforme LMS, elle cumule les avantages d’une formation en présentiel avec les atouts du digital. 

Absence de barrières géographiques


Vos collaborateurs sont répartis sur toute la France ? Avec les classes virtuelles, la distance n’est plus un frein ! Dès lors que votre salarié dispose d’une connexion internet, il peut aisément se former en ligne. Formateurs et apprenants entrent dans la classe virtuelle directement via le LMS.
 

L’interactivité placée au centre du cours virtuel


À l’inverse des modules de e-learning classiques, où la personne formée reste isolée derrière son écran, la classe virtuelle fait entrer en scène de nombreux outils participatifs : échanges par chat ou via des forums (social learning). Résultat : c’est une véritable communauté qui se crée, entretenant l’émulation et la motivation des apprenants.

On passe ainsi d’un enseignement reposant sur la passivité à l’interactive learning et au collaborative learning, dont l’ADN est l’échange, parfois basé sur des supports ludiques, comme les quiz et jeux, et le travail collaboratif. Un lien privilégié s’établit entre le formateur et l’apprenant, soutenu et encadré. La formation est ainsi bien plus efficace et le salarié transformera rapidement ses nouveaux acquis en performances opérationnelles

Un apprentissage adapté au rythme de chacun


Enfin, grâce au replay, il est possible de visionner plusieurs fois un cours ou de le terminer ultérieurement si l’on a dû s’absenter pendant la session en “live”. Chaque collaborateur peut donc facilement intégrer la formation à son emploi du temps. 

 

Concevoir une classe virtuelle sur un LMS : les étapes à suivre 

 

Étape 1 : Définir les objectifs de la classe virtuelle


Quelle mission ou tâche l’employé doit-il savoir réaliser à l’issue des cours en visio ? Quelles connaissances et compétences va-t-il acquérir grâce à la classe virtuelle (et qu’il ne pourrait pas assimiler avec un autre type de modalité pédagogique) ? Réfléchir aux bénéfices que les collaborateurs peuvent retirer de cette forme d’enseignement est indispensable. 

Cette première étape permet de vérifier la pertinence de la classe virtuelle dans le parcours de l’apprenant mais aussi de déterminer les contenus pédagogiques adéquats. 

Étape 2 : Intégrer la classe virtuelle à un parcours de formation global


Pour organiser une classe virtuelle, rien de plus simple. Aujourd’hui, de nombreux outils de visioconférences tels que Zoom ou Teams permettent aux formateurs de créer des cours en visio très facilement. Il suffit de prévoir la réunion à l’avance et d’envoyer le lien aux apprenants, ou alors de les inscrire tout simplement dans la liste des participants. 

Par chance, ces outils s’intègrent à la plateforme LMS de l’entreprise ou l’organisme de formation afin de simplifier votre organisation. 

En effet, un Learning Management System offre une grande souplesse dans la définition des parcours de formation des collaborateurs. Ainsi, la classe virtuelle peut s’intégrer dans des parcours de formations mixtes, associant e-learning et sessions en présentiel (blended learning). Rappelons que le modèle d’apprentissage mixte favorise la rétention d’informations et donc la montée en compétences des collaborateurs. 

L’enjeu est alors de placer la classe virtuelle au bon moment. Les possibilités sont nombreuses. En début de parcours de formation, elle insufflera motivation et créera du lien entre formateur et apprenants mais aussi entre les apprenants eux-mêmes. En cours de formation, elle boostera la motivation des collaborateurs et permettra de travailler en profondeur sur une compétence clé. 

Voici un exemple de parcours qui donne de bons résultats : 

  • Module de formation 1 : volet théorique avec une session en e-learning. Le cours est dispensé en vidéo, complété d’une fiche “mémo” à télécharger et suivi d’un quiz ;
  • Module de formation 2 : volet pratique avec une classe virtuelle incluant un ou plusieurs exercices en groupe afin de valider l’acquisition des connaissances ;
  • Module de formation 3 : quiz permettant de vérifier l’assimilation des nouvelles compétences. 

Étape 3 : Soigner la qualité du contenu pédagogique

 

comment organiser une classe virtuelle ?


Une classe virtuelle de qualité implique le choix d’un formateur en capacité de tirer parti de tous les avantages offerts par ce format (utilisation de technologies et de contenus pédagogiques enrichis : vidéos, images, partage d’écran, tableaux blancs collaboratifs…).

L’intervenant doit également savoir bâtir un cours dynamique et séquencé, basé sur un scénario pédagogique précis comprenant des exemples illustrant son propos, afin de conserver l’attention de son audience. 

Les thèmes, quant à eux, se doivent de correspondre parfaitement aux attentes des apprenants et à leur problématique métier. 

Étape 4 : Favoriser l'interaction 


Le principal défi du formateur au sein d’une classe virtuelle : s’assurer que l’apprenant reste à l’écoute et actif.
On l’a vu, les possibilités d’interaction constituent l’un des atouts majeurs de la classe virtuelle. Il faut donc la placer au coeur du cours en visio ! 

L’enseignant peut par exemple, à l’aide d’outils interactifs disponibles sur le LMS :

  • lancer des conversations ;
  • favoriser le débat ;
  • poser des questions via un sondage ;
  • inviter les participants à enrichir la discussion en utilisant le chat ou le tableau blanc interactif. 

Étape 5 : Miser sur les activités en groupe 


Les activités pédagogiques de groupe sont idéales pour mobiliser les capacités de l’apprenant et l’amener à appliquer ses nouveaux acquis dans un cadre stimulant.

La classe virtuelle permet d’organiser des groupes de travail, chaque équipe se retrouvant ensuite pour partager ses résultats et réflexions sur un mur digital. Il est également possible de travailler sur des études de cas ou de créer des scénarios pour placer les apprenants en situation réelle. 

 

Vous savez désormais comment créer une classe virtuelle sur votre LMS. Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action ! 

Rise Up Team

Écrit par Rise Up Team