5 Minutes de lecture

Comment bien penser la conception de sa formation blended learning ?

27 décembre 2021

Pour concevoir une formation en blended learning, il vaut mieux avoir une bonne méthode. Et qui dit méthode, dit plusieurs étapes à suivre précautionneusement : compréhension du périmètre de formation, audit interne et externe, conception, création, diffusion, évaluation... 

Blended Learning  créez votre formation en 6 étapes seulement

Dans cet article, nous allons nous intéresser tout particulièrement à la phase de conception. La conception découle de l’étape précédente : l’analyse de l'organisation et de ses besoins. Ce n’est qu’une fois les besoins, cibles et objectifs identifiés que vous pourrez concevoir une formation blended learning digne de ce nom !

Attention à ne pas confondre la phase de conception avec la suivante, à savoir la réalisation. L’étape de conception, c’est l’élaboration de la stratégie de formation. Lors de cette étape, on ne va pas créer les modules de formation mais plutôt penser, imaginer, définir les modules dans leur ensemble, en suivant la stratégie préalablement établie.  Lors de cette étape on définit les modalités d’apprentissage, les formats, le fil conducteur ou storytelling de la formation…

 

Les étapes de conception d'une
formation blended learning

 

Pour concevoir une formation mixte cohérente et efficace, il faut avant tout respecter un ensemble d'étapes de conception. 

Etapes de conception d'une formation Blended Learning

Le cahier des charges recense toutes les informations recueillies lors des étapes précédentes. En plus de préciser clairement les objectifs, le sujet, les contenus et modalités de la formation, le cahier des charges permettra aux acteurs de la formation de garder une cohérence tout au long de la création d’une formation. 

Le dossier de conception générale rassemble toutes les étapes liées à la conception de la formation en blended learning. 

Le fil conducteur, également appelé le “storytelling” de la formation, permet de garder une cohérence tout au long de la formation et d’engager les apprenants. 

Le storyboard est un document de référence pour les concepteurs pédagogiques et digitaux. Il est rédigé par l’ingénieur pédagogique, à destination des concepteurs-formateurs et cartographie la formation en découpant les modules écran par écran. Il se compose de plusieurs encarts qui recréent l’écran que verra l’apprenant. 

L’étape de validation concerne tous les acteurs de la formation. Chacun donne son aval pour que la formation conçue passe au stade de réalisation.

 

6 principes pour concevoir des modules mixtes pertinents

 

1) Le multimédia

Un module de formation qui combine texte + image ou encore image + son aura plus d’impact sur notre cerveau et notre mémoire qu’un simple PDF.

2) La contiguïté

Veillez à toujours rassembler les informations, plutôt qu’à les disperser. Par exemple, si vous intégrez une image, placez le texte équivalent sur le même écran.

3) La pertinence

Veillez à ce que toutes les modalités soient pertinentes. Rappelez-vous, chaque élément doit pouvoir se justifier et soutenir directement le propos de la formation.

4) La redondance

Évitez-la à tout prix, sous peine de lasser vos apprenants ! Par exemple, si vous avez du texte écrit à l’écran, rien ne sert d’avoir une voix-off pour le lire.

5) La personnalisation

Plus la narration de votre formation sera personnalisée, plus vos apprenants se sentiront concernés, voire importants. Alors n’hésitez pas à leur glisser des petites références !

6) Le contrôle

Les apprenants qui se fixent eux-mêmes leurs objectifs et leurs buts à atteindre obtiennent de meilleurs résultats, car c’est de leur motivation qu’il en retourne.

 

Concevoir un parcours blended learning

 

Lors de l’étape de conception, le concepteur-formateur ou l’ingénieur pédagogique va devoir mixer les modalités d’apprentissage sur l’ensemble du parcours de formation. Si la formation est majoritairement composée de modules e-learning, il faudra également varier les formats pour maintenir l’engagement des apprenants.

Exemple de formation Blended Learning

 

Varier les différents formats d'apprentissage


Texte :
 Se présente le plus souvent sous forme de fiche-mémo, résumant de manière synthétique les notions abordées lors des étapes précédentes de la formation.

Vidéo : Format très apprécié des apprenants, il combine vision + audition. La vidéo peut mettre en scène le formateur ou être un enregistrement d’écran pour aborder des notions plus pratiques. ****

Image : Souvent utilisée pour partager des infographies, des chiffres-clés ou des schémas.

Quiz : Les quiz apparaissent généralement en fin de module pour faire le point sur les connaissances acquises, mais ils peuvent aussi être présents en début et fin de parcours sous forme d’évaluation initiale et finale.

 

Mixer plusieurs modalités pédagogiques


e-learning :
apprentissage 100% en ligne au travers de modules e-learning.

présentiel : les apprenants sont regroupés dans une salle de formation avec le formateur.

classe virtuelle : proche de la formation présentielle, elle regroupe les apprenants et le formateur sur la même plage horaire, mais à distance cette fois.

mobile learning : l’apprentissage est réalisé sur smartphone ou tablette grâce à des modules de microlearning assez courts.

social learning : les apprenants apprennent les uns des autres grâce à l’échange et au partage via des outils collaboratifs comme les chats en ligne, les forums ou encore l’espace communauté

fast learning : il s’agit de diviser la formation en plusieurs petit modules très courts (moins de trois minutes), allant à l’essentiel et centrés sur une notion ou un objectif précis.

gamification : elle rend l’expérience de formation ludique pour engager au maximum les apprenants. Le plus souvent, la gamification prend la forme d’un système de badges ou de récompenses à la fin d’un parcours.

Blended Learning  créez votre formation en 6 étapes seulement

ARTICLES RÉCENTS