11 Minutes de lecture

Communication verbale et non verbale : comment mieux communiquer ?

La communication tant verbale que non verbale ont toutes deux leur importance. Que ce soit les mots prononcés ou une attitude, un regard, dans les deux cas cela a une grande influence sur nos échanges avec autrui. 

 

Comment décoder les éléments verbaux et non verbaux afin de les utiliser pour mieux communiquer en entreprise ? Pourquoi la communication verbale et non verbale représente une compétence professionnelle essentielle ?

 

Rise Up vous introduit en quoi la communication verbale et non verbale sont des compétences douces indispensables à acquérir. 

 

Rise Up Content découvrez notre offre de formations sur étagère

 

Communication verbale et non verbale : qu’est-ce que c’est ?

 

La communication verbale : définition

 

La communication verbale désigne tout ce qui a trait au langage humain tel qu’on peut le définir immédiatement. En effet, à première vue, on estime que le langage humain passe par la langue, le verbe, la voix, l’intonation, la prononciation des mots ou des phrases, par un vocabulaire spécifique exprimé soit à l’oral soit par écrit. Ce langage passe aussi par des signes ou des informations codées selon situations particulières.

Ces différentes formes de communication verbale permettent à deux individus ou à un groupe de personnes de communiquer, de s’écouter et de se comprendre. Il peut s’agir de communication interpersonnelle.


À l'oral, comme à l'écrit, pour s’exprimer correctement et convenablement, la maîtrise de la communication verbale est très importante. En entreprise, il est de rigueur d’être capable de s’exprimer correctement et distinctement que ce soit pour communiquer avec ses collègues mais également afin de véhiculer une image positive de l’entreprise dans le cadre de la marque employeur. 

 

Si nous prenons l’exemple d’un commercial, il est primordial d’avoir une excellente communication verbale afin de communiquer les bonnes informations de façon claire et précise avec ses clients et de faire transparaître une bonne image. À l’inverse, un commercial qui s’exprime mal aura du mal à négocier avec son client puisque lui-même aura du mal à le comprendre. Nous parlons ici d'une compétence commerciale indispensable.

 

Deux collègues d'une même équipe communiquent sur un même projet

 

La communication non verbale : définition

 

La communication non verbale désigne, quant à elle, tout ce qui a trait à tous les signaux que notre corps peut renvoyer. Nous parlons alors de langage corporel.

Le langage corporel se traduit par une façon d’être sur un plan général.

La communication non-verbale est représentée par tous les signes qu’un individu peut renvoyer à un autre, et, assez souvent, sans véritablement en avoir conscience.

Ce langage non verbal s’articule autour d’une gestuelle, d’un comportement général, à travers des postures, des mimiques, tics ou grimaces, selon diverses expressions faciales, selon un regard, selon une attitude

Tous ces vecteurs et, lors d’un entretien d’embauche par exemple, peuvent trahir certains traits de caractère et donner des indices sur la personnalité d’une personne ou bien sur son état d’esprit au moment présent.

Bien évidemment si, dans certains cas, certains signaux sont positifs, d’autres en revanche risquent de desservir la personne.

Dans le cadre d’une recherche d’emploi, les recruteurs s’intéressent de plus en plus à ces deux formes de communication qui permettent d’analyser en profondeur et aussi en amont les candidats qu’ils reçoivent.

 

Dans communication verbale et communication non-verbale, outre ce mot “communication”, l’autre lien commun entre les deux expressions est le mot verbal.
Verbal, soit, “verbum” en Latin, qui peut se définir à travers les mots : "verbe", "mot" ou “parole”.

La communication verbale désigne plus particulièrement l’utilisation du langage à travers, la voix, l’écriture et aussi la langue des signes ou langage codé.

La communication non verbale s’articule autour de toutes les autres formes de langages transmises par des signaux d’ordres corporels, gestuels, visuels. Autant de signaux émis consciemment ou non par une personne et ressentis par une autre.

 

La règle des 3V en communication

 

Si l’on se réfère à la règle des 3V en communication établie selon des études menées par le professeur Albert Mehrabian, règle qui détermine en conclusion que 93 % de la communication est non verbale ; on ne peut donc que considérer l’importance de cette forme de communication.

Toujours selon ces études, il est dit que :

 

  • 7 % d’une communication est verbale à travers le sens des mots, 
  • 38 % est vocale (intonation et son de la voix) 
  • 55 % est visuelle selon les expressions du visage et selon le langage corporel.

 

La communication para verbale : définition 

 

Il existe bien un troisième type de communication qui est la communication para verbale. En quoi est-elle différente de la communication verbale et non verbale ? 

 

La communication para verbale fait référence au ton, au rythme de paroles mais également à la gestion des blancs pendant une conversation. Dans le cadre de la communication para verbale, nous pourrions presque dire qu’il s’agit de la façon dont nous présentons les mots.

 

Cette forme de communication fait allusion aux sentiments que nous mettons dans chaque parole, par exemple dans le cadre d’une dispute une phrase qui serait tout à fait normale dans un autre contexte pourrait paraître blessante ici. 

 

La communication para verbale pourrait être définie comme l’habillage que chaque individu met autour des mots, elle est directement influencée par nos émotions que ce soit la joie, l’animosité, le mécontentement, la tristesse. Tous ces facteurs vont avoir une influence sur la communication

 

Les différents types de communication verbale



Pour se comprendre, il faut communiquer !

Cependant, faut-il encore savoir bien communiquer pour être bien compris.

Une communication est une action qui établit les relations entre deux ou plusieurs personnes. C’est elle qui, d’un premier abord, permet de se faire une première idée sur son ou ses interlocuteurs.

Si la communication passe par différentes formes, qu'elle soit verbale ou non verbale, c’est bien la communication verbale qui confirme la personnalité d’une personne, son charisme, son assurance, c’est par elle également que les premières impressions données peuvent ensuite être corrigées.


D’un point de vue global, les éléments clés de la communication verbale sont :

 

  • La voix
  • L’intonation
  • La prononciation
  • Le choix des mots, des phrases, des expressions
  • La langue des signes ou autre langage codé
  • L’écrit

Les éléments clés de la communication verbale en entreprise

 

En entreprise, une bonne communication verbale est essentielle pour toutes relations professionnelles.


Elle est essentielle pour une bonne cohésion d’équipe, tout comme pour une meilleure gestion des conflits. Elle est essentielle pour une bonne compréhension mais aussi pour la mise en œuvre de tous projets ou plans d’actions au cœur de l’entreprise.

La communication verbale est essentielle dans les relations internes comme externes à l’entreprise.


En interne, une bonne communication verbale est importante afin d’instaurer un climat d’entente avec une bonne ambiance générale pour de meilleure performance.

En externe, la communication verbale est importante pour les relations commerciales que ce soit pour la relation client mais aussi avec des fournisseurs, des partenaires, des sous-traitants, des actionnaires, etc. 

 

La communication verbale permet d’établir le contact qui sera le reflet de l’entreprise. Elle représente donc une compétence relationnelle clé pour certains métiers. 

 

Au cœur de tous les échanges, une bonne communication verbale permet d’éviter les incompréhensions ou malentendus.
En tant que clé de la compréhension mutuelle, elle facilite l’interaction et la communication interpersonnelle entre les différents services et les collaborateurs.

A l’écrit, comme à l’oral, la clarté s’impose dans toutes les relations. Évidemment, la communication para verbale, soit le ton émis, est également très important, il doit être adapté selon la situation et l’interlocuteur.

Deux employées discutent en étant assises

 

Communication non verbale : décodage du corps

 

Dans nos relations avec autrui, la communication non verbale joue un rôle prépondérant et influence les ressentis.
Si les paroles peuvent avoir des impacts positifs et/ou négatifs, il en est de même en ce qui concerne notre gestuelle, notre attitude, notre regard, notre apparence…

La communication non verbale incite en effet et très fréquemment à un décodage du corps qu’il ne faut donc pas négliger.

Il convient d’apprendre à décortiquer la communication non verbale pour apprendre à mieux communiquer et ce, d’une manière générale dans notre environnement personnel comme professionnel.

 

Communication non verbale : exemples dans le milieu professionnel

 

Dans le milieu professionnel, certaines personnes renvoient plus que d’autres une image positive qui donne envie de mieux les connaître, ou certains collaborateurs nous donnent plus envie de travailler en équipe que d’autres. À l’inverse, certains individus renvoient une image si négative qu’ils n’incitent pas à communiquer.

On parle donc d’affinités et, effectivement, on ne peut pas toujours avoir des affinités avec tout le monde.

Si nous prenons l’exemple des recruteurs, ceux-ci vont observer bien plus loin que les simples mots énoncés ou écrits des candidats.
Les recruteurs vont analyser lors des pré-entretiens tous les signes de la communication non verbale afin de comprendre l’état d’esprit du candidat. La maîtrise et le décryptage de la communication verbale et non verbale représente une compétence RH fondamentale


Le langage corporel pourrait paraître anodin et pourtant, ce qui transparaît peut être plus significatif sur la personnalité d’un individu. 

 

Comme l’a dit le Dalai Lama “Si tu veux connaître quelqu’un, n’écoute pas ce qu’il dit, regarde ce qu’il fait”.

 

Les types de communication non verbale

 

La communication non verbale englobe 4 types différents de communication :

 

  • La kinésique :
    Elle s’articule autour des signes liés aux comportements. Les branches principales de la kinésique sont les gestes, la posture, l’expression du visage et le regard.
     
  • La proxémique :
    Une science qui étudie le rôle de l’espace entre les interlocuteurs lors d’un échange communicatif. Il convient de pouvoir déterminer l’espace le plus approprié à tout genre de relation et de communication.
     
  • L’iconologie :
    Iconologie comme icône, soit image. Cette science étudie les signes émis par une personne pour déterminer l’image que la personne renvoie.
     
  • La non-communication :
    Cette dernière partie étudie tous les signes où la communication aurait pu être mais n’a pas eu lieu. Certains actes peuvent aussi signifier quelque chose, comme par exemple, le fait d’arriver en retard. Ici, c’est un signe que la personne ne souhaitait pas se trouver en ce lieu. 

 

Les éléments distinctifs de la communication non verbale

 

Les éléments distinctifs de la communication non verbale, s’articulent autour d’un langage corporel déterminé par :



  • La voix :
    La voix est le premier vecteur des mots utilisés lors d’une communication orale. De suite, la voix peut traduire l’état d’une personne, si celle-ci est tendue, nerveuse, souriante…La voix peut être chaleureuse, froide, puissante, faible. Ces ressentis transparaissent selon le timbre de la voix, le volume de la voix, la vitesse de paroles, l’intonation…

  • L’apparence physique :
    Si l’habit ne fait pas le moine, l’apparence physique véhicule de nombreux messages sur la personnalité de quelqu’un. Les couleurs choisies peuvent traduire aussi un état d’esprit.
    L’effet miroir est bien plus important qu’on le pense, mais c’est le côté naturel d’une personne qui doit être perçu, et ce, bien avant tout.

  • Posture et gestuelle :
    La façon de se mouvoir, de même la façon de faire certains mouvements, traduisent nos intentions et nos ressentis, le rapport à l’autre, passe énormément par la position que l’on adopte face à quelqu’un.

  • Le regard :
    Le regard est le miroir de l’âme, on ne dit pas cela pour rien !
    Le regard renvoie beaucoup d’informations, il suffit de savoir décrypter ces informations. Regard appuyé ou fuyant, attention, le regard en dit long !

 

La communication verbale et la communication non verbale jouent un rôle très important pour différents départements en entreprises.

 

Comment mieux communiquer avec les formations sur étagère

 

Les recruteurs l’ont bien compris, tant pour le recrutement que pour les formations en interne, les compétences en communication sont des compétences essentielles.
La communication interagit dans tous les secteurs de l’entreprise.

Pour les relations commerciales, pour les relations internes et externes à l’entreprise, les deux formes de communication verbale et non-verbale ne doivent pas être négligées.
Maîtrise de soi, mieux-être et assurance, empathie et art de négocier, l'éventail de hard skills et de soft skills requis est vaste. 

En termes de communication verbale et communication non verbale, Rise Up, détaille pour vous l’ensemble des compétences nécessaires à connaître pour mieux maîtriser la communication dans l’entreprise et en dehors.


Rise Up offre l’opportunité aux entreprises d’accéder à un panel de compétences, d’aptitudes et de connaissances larges à travers un contenu en ligne ciblé et engageant.
Grâce à l’offre de contenus sur étagère de Rise Up vous avez accès à un catalogue de formations complet. 

Rise Up Content découvrez notre offre de formations sur étagère