9 Minutes de lecture

Blended Learning : Comment rendre ma formation innovante ?

07 janvier 2021

Les techniques de formation évoluent au rythme des nouvelles technologies et des attentes des apprenants. De nouvelles tendances émergent depuis quelques années : blended learning, mobile learning, social learning, adaptive learning… Elles sont associées à de nouveaux outils, dont notamment les plateformes de « learning management system » ou LMS.

Nouveau call-to-action

Ces outils et ces techniques démultiplient le potentiel créatif du formateur, qui est libre d’enrichir ses modules en variant les formats et l’expérience utilisateur. Le blended learning, qui consiste à mélanger des séquences de formation à distance et en présentiel, est tout particulièrement propice au renouvellement des modules et à leur enrichissement permanent.

Quels sont les bons réflexes pour rendre un parcours de formation à la fois innovant, créatif et efficace ? Riseup détaille pour vous le lien entre innovation et formation, et vous livre cinq idées directrices pour améliorer la créativité de vos modules.

Rendez vos formations créatives avec nos cinq idées directrices

 

L’ingénierie pédagogique au cœur du processus créatif

 

L’ingénieur pédagogique a pour principale fonction de concevoir un parcours de formation finement adapté aux besoins des apprenants.

Il définit le public cible de la formation et les objectifs pédagogiques prioritaires : apprentissage d’un autre logiciel ou d’un nouveau processus métier, réactualisation des connaissances professionnelles, adaptation à une évolution du poste de travail…

L’ingénierie pédagogique élabore la formation en respectant le schéma des 3 unités :

  • L’unité de temps pose la question du caractère synchrone ou asynchrone de la formation. L’apprenant pourra-t-il suivre les modules au moment de son choix ou sur un créneau horaire bien spécifique, en présence d’un formateur ?
  • L’unité de lieu définit les modalités pratiques du suivi de la formation. L’ingénieur pédagogique doit notamment déterminer si la meilleure approche est une formation en présentiel ou à distance. Très souvent, le choix du blended learning représente le compromis le plus adapté pour profiter simultanément du meilleur des deux méthodes.
  • L’unité d’action s’intéresse enfin au mode d’apprentissage. Selon la technicité du sujet ou encore les contraintes qui s’imposent au public cible, il pourra être plus pertinent d’opter pour une formation individualisée ou en groupes de travail.

 

L’innovation au service de la formation

 

L’innovation se définit comme l’amélioration d’un objet ou d’un processus existant. Quel que soit son domaine d’application, elle a donc pour effet de marquer les esprits par son caractère inédit, voire spectaculaire. L’ajout d’éléments innovants dans un module de formation est ainsi une astuce efficace pour capter l’attention de l’apprenant et susciter sa curiosité.

 

Une évolution constante des techniques pédagogiques

Les innovations technologiques entraînent une évolution rapide des environnements métier, qui a rendu obsolète l’ancien modèle consistant à suivre une formation initiale puis à enchaîner sur une carrière complète sans mise à jour des connaissances.

L’univers de la formation, autrefois centré sur le monde scolaire et universitaire, s’est donc réinventé en l’espace d’un siècle pour apporter à l’ensemble des professionnels les ressources et les savoir-faire indispensables à la poursuite de leur activité tout au long de la vie.

L’histoire de la formation a été marquée, en ce qui concerne sa période la plus récente, par des jalons importants en matière d’innovation :

  • L’émergence de la formation continue ;
  • L’apparition des contenus audio, vidéo ou interactifs ;
  • La naissance de l’e-learning ;
  • La montée en puissance du blended learning.

Les innovations pédagogiques entraînent par ailleurs l’apparition de nouveaux métiers et spécialités. Des domaines tels que l’animation de communautés e-learning ou le digital learning management font partie de ces tendances émergentes, qui ont connu une expansion très rapide suite à la crise sanitaire de la Covid-19.

 

L’e-learning : plus simple, plus rapide, mais plus délicat à manier

Les différentes méthodes d’e-learning, dont le blended, suscitent aujourd’hui la préférence d’une majorité de collaborateurs en quête de flexibilité horaire et d’autonomie. Elles ont d’ailleurs déjà été adoptées dans un très grand nombre d’entreprises. Selon l’étude ISTF pour l’année 2020, 74 % des entreprises sondées ont mis en place, à au moins une occasion, un parcours de formation mixte en présentiel et à distance, soit une progression de 10 % en seulement un an.

Pour autant le succès d’une formation en ligne ne va pas de soi. Pour atteindre des taux de participation et de réussite d’un niveau satisfaisant au sein de son public cible, l’ingénieur pédagogique devra accorder toute son attention au processus créatif du parcours de formation, en y intégrant des modules attractifs, innovants et bien pensés. Du point de vue de l’apprenant, il est en effet bien plus facile et tentant de « décrocher » face à son ordinateur plutôt que dans une salle de formation entouré d’autres participants.

Par ailleurs, le développement des neurosciences a permis d’améliorer progressivement nos connaissances concernant la façon dont le cerveau humain capte et retient les informations. Cette discipline fournit les clés pour concevoir une offre e-learning plus performante.

 

L'e-learning est un format propice aux idées créatives à condition de bien s'en servir.

 

5 idées pour des modules blended learning créatifs et innovants

 

Pour dynamiser les formations et répondre aux besoins des apprenants tout en optimisant leur niveau d’engagement, il est recommandé de recourir à différents formats. Sans prétendre à l’exhaustivité, citons cinq techniques conseillées pour la réussite de votre parcours de formation en blended learning.

 

1 - Manier l’art du storytelling

Un parcours de formation efficace accompagne l’apprenant et lui raconte une histoire. Il doit exister une cohérence d’ensemble ou un fil rouge qui relie la totalité des modules et crée du sens. Le participant à une formation en blended learning doit comprendre et assimiler dès le départ du parcours :

  • La compétence qu’il aura acquise à l’issue de la formation ;
  • L’intérêt que représente pour lui cette compétence : gain de temps dans son travail au quotidien au sein de l’entreprise, nouvelles opportunités d’évolution professionnelle...

Un bon storytelling passe par certaines techniques simples, comme un retour régulier à des situations concrètes et auxquelles l’apprenant pourra aisément s’identifier. Il peut également être utile de créer un persona, c’est-à-dire un personnage fictif et archétypal qui pourra être pris en exemple tout au long des différents modules pour illustrer certains points.

 

2 - Recourir aux techniques de social learning

Le social learning consiste à favoriser un apprentissage par les interactions entre les apprenants eux-mêmes. Il s’appuie notamment sur des comportements naturels comme l’émulation et la solidarité : les différents membres d’un groupe auront spontanément tendance à s’entraider pour éclaircir certains points du module qui resteraient mal compris, mais aussi à redoubler de concentration pour ne pas se laisser distancer par leurs pairs. Le social learning peut s’exprimer, entre autres, par les canaux suivants :

  • Les forums et messageries instantanées ;
  • Les réseaux sociaux classiques (Facebook, Twitter…) ou professionnels (LinkedIn, réseau social d’entreprise...) ;
  • Les séances par visioconférence.

Les travaux en groupe constituent aussi l’une des techniques les plus recommandées en matière de social learning. Que cette collaboration ait lieu dans une salle de formation ou à distance sous la forme d’une classe virtuelle, elle est souvent plus efficace qu’un enseignement classique et vertical du formateur en direction des apprenants. Chacun peut en effet soumettre ses difficultés aux autres membres du groupe, et progressera donc plus vite que dans un format individuel.

Les modules favorisant le social learning doivent naturellement être pensés en conjonction avec d’autres formats plus classiques, qui communiqueront aux membres du groupe les connaissances préalables indispensables pour progresser ensuite par eux-mêmes.

 

3 - Intégrer des éléments de serious game

Le serious game, ou « jeu sérieux », est une notion habituellement rencontrée dans l’univers informatique pour désigner des logiciels qui utilisent des mécanismes ludiques dans un but autre que le simple divertissement, ce qui le distingue notamment d’un jeu vidéo. Il peut s’agir de sensibiliser à une cause politique, de soutenir une campagne marketing ou, bien sûr, d’enseigner plus facilement des connaissances.

Dans le domaine de la formation, le serious game est en réalité un concept ancien et renvoie à l’adage bien connu qui recommande d’« apprendre en s’amusant ». Cela passe, entre autres, par des exercices de mise en situation des apprenants, comme :

  • La simulation d’un entretien d’embauche ;
  • Un contact téléphonique factice avec un client mécontent.

Dans le cas d’une formation impliquant l’acquisition d’un savoir-faire manuel, le serious game est évidemment la méthode idéale pour favoriser l’apprentissage. Il en est ainsi de l’utilisation d’un mannequin pour l’assimilation des gestes de premiers secours, ou de celle d’une fausse chaîne d’assemblage pour apprendre à maîtriser un nouveau processus métier.

 

4 - Recourir aux techniques de gamification

Au même titre que le serious game pour agrémenter les séances en présentiel, les techniques de gamification se révéleront tout particulièrement adaptées aux modules du parcours de formation qui doivent être suivis à distance par les apprenants.

La gamification consiste à donner un aspect ludique au support de formation, en intégrant des éléments propres à l’univers du jeu :

  • Le challenge correspond à l’envie de se dépasser et de réaliser une tâche difficile en dépit des obstacles. Une e-formation vécue comme un défi excitant aura évidemment beaucoup plus de chances de captiver son public.
  • Le sentiment de progression est essentiel pour maintenir la motivation des participants. Il peut consister, en particulier, à débloquer des contenus supplémentaires en réussissant un exercice.
  • La récompense ou « gratification » est au cœur des mécanismes du jeu, et revêt une importance capitale même lorsqu’elle est purement virtuelle. Dans le cadre d’une e-formation, il est possible d’imaginer de nombreux procédés incluant la remise de badges visibles sur la page de profil de l’apprenant, un système de points ou de gain d’expérience par paliers, mais aussi un classement des joueurs.
  • La collaboration avec les autres joueurs, enfin, peut être un puissant stimulant qui encouragera chaque participant à se « prêter au jeu », au sens propre du terme.

5 - Ajouter des contenus audio

Les contenus sonores, qu’ils soient accompagnés ou non d’un support vidéo, sont utiles ponctuellement pour capter et retenir l’attention, notamment pour éviter une saturation de l’apprenant concernant les formats texte. Cela peut être :

  • L’interview ou le témoignage d’un professionnel ;
  • Une scène jouée pour aider à une mise en situation ;
  • Un podcast.

Les modules associant son et texte sont reconnus comme l’un des formats les plus pertinents et les plus universels pour capter l’attention et mieux retenir les connaissances. Ils constituent un ajout utile à la plupart des formations en blended learning.

***

L’innovation est au cœur de toute démarche pédagogique efficace ! N’hésitez pas à expérimenter les nombreuses fonctionnalités proposées par les nouveaux outils-auteurs et plateformes LMS, pour les tester ensuite en conditions réelles.

La diversité et l’interactivité des modules de la formation contribuent en grande partie à leur probabilité de réussite et de pénétration du public cible. Il est recommandé de varier les contenus pour mieux capter et retenir l’attention de l’apprenant.

Nouveau call-to-action

Thématiques: Blended Learning

Rise Up Team

Écrit par Rise Up Team

Qu'est-ce qu'un LMS?
  • Un LMS ou Learning Management System est une plateforme de formation en ligne qui permet de centraliser et d’organiser les activités de formation de manière automatique.
  • A qui s'adresse le LMS ? Il s'adresse à tout type d'entreprise, organisme de formation ou école.
  • Quels sont les avantages d'un LMS ? Administration simplifiée, optimisation des coûts, flexibilité, meilleure performance de la formation, engagement plus fort des apprenants.

    Plus d'infos ici : Qu'est-ce qu'un LMS ?

 

 

Comment choisir son LMS ?
  1. Avez-vous besoin d'un LMS ?
  2. Avez-vos besoin d'un outil-auteur ?
  3. Le coût du LMS
  4. Quid de l'intégration du LMS à une autre plateforme
  5. Le LMS est-il compatible avec les appareils mobiles ?
  6. Votre éditeur propose t-il un accompagnement ?

Toutes les explications dans notre guide.